Accueil / Journal / La Fondation pour le protestantisme français fête ses dix ans

La Fondation pour le protestantisme français fête ses dix ans

En facilitant la récolte des dons et la gestion des patrimoines, la Fondation pour le protestantisme français permet de financer et de mener à bien des projets sociaux, culturels et de solidarité internationale.

  Nous avons l’habitude de présenter des actions, des oeuvres qui sont au plus près des situations difficiles et qui viennent en aide aux personnes en souffrance. Il est une autre manière d’agir en faveur d’une société plus juste, qui consiste à aider ces institutions. C’est le sens de la mission de la Fondation pour le protestantisme français qui vient de fêter ses dix ans.

  Cette Fondation, présidée par Pierre Joxe, se fixe trois objectifs : rassembler, préserver, soutenir. Unir les forces, rassembler les idées et les compétences, permet de donner une plus grande ampleur aux actions menées. C’est par la mutualisation des financements au sein de la Fondation, que le fonds Ricoeur a pu être créé à l’Institut protestant de théologie. La Fondation peut permettre à des associations cultuelles de soutenir des projets qui ne relèvent pas directement de leur objet exclusif : le culte. Agir hors des limites habituelles de nos espaces cultuels, c’est mettre en oeuvre des actions qui ont un caractère philanthropique, éducatif, social, humanitaire ou culturel communes aux institutions protestantes française (Églises, oeuvres, mouvements et autres institutions) qui le souhaitent.

  La structure juridique de la Fondation facilite la récolte des dons et la délivrance de reçus fiscaux permettant des déductions, notamment au titre de l’impôt sur la fortune. Elle permet aussi de faciliter la gestion du patrimoine immobilier, en particulier lorsqu’il s’agit de changement de destination ou de bénéficiaire. En effet, le code général des impôts prévoit que la transmission effectuée au profit d’un établissement reconnu d’utilité publique ne donne lieu à aucune perception au profit du Trésor. Cela peut éviter qu’un bien immobilier tombe en déshérence.

  Enfin, « la Fondation a vocation à soutenir des projets innovants dans des domaines peu pris en charge jusqu’ici », selon les mots de son président. Nous pouvons mentionner l’aide apportée à Haïti, non pas pour gérer l’urgence, mais pour accompagner les habitants dans leur propre travail de reconstruction. Nombreuses sont les formes de solidarités rendues possibles en France et à l’étranger. Le soutien n’est pas seulement financier, il est aussi juridique et moral quand il s’agit de faire face à une très grande complexité du droit et audécouragement toujours possible quand les démarches s’éternisent. Le soutien consiste alors à relancer des projets anciens qui ne sont plus défendus avec le même enthousiasme.

  Au moment où elle fut créée, la Fondation pour le protestantisme français était la vingt-et-unième fondation protestante. Elle a eu, d’emblée, la spécificité de pouvoir être un abri pour les vingt premières et d’accueillir en son sein des fondations individualisées de telle sorte qu’aujourd’hui elle collabore avec 90 institutions protestantes, parmi lesquelles notre association « Évangile et Liberté ». Un dispositif a été mis en place pour permettre à des organismes, des oeuvres ayant un caractère culturel, familial, humanitaire, social… n’étant pas reconnus d’utilité publique, de bénéficier d’un agrément, d’ouvrir un compte abrité au sein de la Fondation et de pouvoir, ainsi, recevoir des donations et des legs à leur profit, de conserver ou gérer à travers la Fondation un bien donné ou légué (alors même que la conservation ou la gestion de biens « de rapports » est interdite non seulement aux associations simplement déclarées, mais également aux associations reconnues d’utilité publique). Ces organismes continuent à conduire en toute indépendance leur vie institutionnelle et leurs activités.

  À ce jour, la Fondation est la quatrième « abritante » en France. Elle donne au protestantisme les moyens de rendre service partout où il estime devoir le faire ; elle constitue une base arrière solide pour pouvoir se lancer dans des aventures avec lendemains.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.