Accueil / Journal / Disparaître

Disparaître

On raconte que les Africains sont si généreux et intelligents qu’ils ont inventé, depuis bien des générations, de rassembler autour de celui qui va disparaître tous ceux qui lui sont attachés. Comme on peut se l’imaginer cela doit être d’une invraisemblable diversité. Il s’agit d’offrir à l’ancien un merveilleux cadeau, des oreilles et des coeurs attentifs et attentionnés, avides de connaître et de comprendre quelles ont été les raisons d’existence, les secrets (s’il en a envie et si l’auditoire en est digne) de toute une vie. Quel bonheur pour lui de pouvoir tenter de résumer ce qu’il estime essentiel, les richesses qui lui ont été transmises et les découvertes qu’il a faites lui-même, de faire découvrir ce qui est essentiel et ce qui est accessoire avec la lucidité de quelqu’un qui dispose d’un bilan, d’une vue d’ensemble de toute une vie !

  Et pour les rassemblés, quelle richesse d’entendre un témoignage sur ce qu’est une vie, cette immense collection de bonheurs et de détresses, de traditions et de remises en questions, d’aveu d’échecs et de maladresses, d’incompréhensions et de solidarités spirituelles ineffables, toutes les lignes droites et les contours d’une existence particulière irremplaçable…

  Comme ces amis sont généreux et intelligents ! Pourquoi n’inventerions nous pas quelque chose d’analogue dans nos cultures et nos sensibilités ? Et si nous étions invités à un tel rassemblement, pourquoi priverions-nous l’ancien et nous priverions nous-mêmes d’une telle richesse humaine et spirituelle ?

  Qu’en pensent les « intéressés », les médecins des soins palliatifs et les psychanalystes, les pasteurs et les professeurs d’éthique ?

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Roger Parmentier

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.