Accueil / Éditorial / Qu’est-ce que la Réforme ?

Qu’est-ce que la Réforme ?

 

Un point d’arrivée ou un point de départ ? Certains voudraient en faire l’aboutissement de la religion chrétienne ou du moins l’expression d’une authentique foi qui a mis fin aux erreurs des traditions successives qui auraient défiguré le christianisme originel. C’est le cas de certains de mes collègues qui en arrivent à me dire que je ne devrais même pas être dans l’Église, tant ma distance avec l’orthodoxie doctrinale est grande. La Réforme devient alors l’autorité qui est dans le vrai. Une sorte de « catholicisme à rebours » où l’autorité d’un homme ou d’un concile s’est muée en l’autorité des principes définis par des hommes du XVIe siècle.

Oser toucher ne serait-ce qu’à un seul Sola, et vous voilà exclu de la famille des disciples de Jésus. Vous n’êtes plus un frère ou une sœur si vous ne lisez pas la Bible avec les lunettes de nos grands Réformateurs.

Il n’est, bien sûr, pas question, de nier les traits de génie ou l’extraordinaire audace ou courage de ces hommes qui, au péril de leur vie, se sont levés contre les forces de l’immobilisme religieux et de l’autoritarisme obscurantiste.

Mais est-ce être encore fidèle à l’esprit de ce mouvement que de faire de ces théologiens des Saints hommes qui auraient su replacer la bonne autorité à la bonne place en espérant que cette fois-ci elle ne bouge plus ?

La Réforme n’est-elle pas plutôt le début de ce mouvement qui vient ouvrir une brèche dans l’autoritarisme religieux pour inviter le croyant de chaque siècle à trouver la meilleure expression de la foi ? À dire l’Évangile, non pas dans des mots qui deviendraient sacrés, mais dans des expressions et des conceptions vivantes qui parlent le langage de l’aujourd’hui du croyant ?

Aujourd’hui encore il y a ceux qui au nom de la Réforme vous excommunient sans aucun doute et même avec satisfaction et il y a ceux qui veulent encore croire en cette capacité de dire ce « nouvel Évangile » issu de la moelle du « vieil Évangile. »

La lutte n’est pas finie, elle ne fait que commencer encore et encore. À nous, à vous lecteurs d’Évangile & liberté et amis du protestantisme libéral et progressiste de trouver et faire vivre l’esprit de la Réforme.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Christophe Cousinié

Certifié de Sciences Po Paris dans la formation « Emouna, l’amphi des religions», Christophe Cousinié est pasteur de l’Eglise protestante à la Réunion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Évangile et Liberté

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading