Accueil / Journal / L’Évangile et la liberté

L’Évangile et la liberté

 

gde motte 2013Les débats autour d’une possible déclaration de foi pour les Églises protestantes ne sont pas une nouveauté. Le synode des Églises réformées en 1872 en est un parfait exemple qui voit l’opposition très nette entre ceux qui veulent une déclaration de foi pour écarter certains pasteurs de l’Église et ceux qui n’en veulent pas pour ne pas atténuer la puissance de l’Évangile. Joseph Martin-Paschoud, pasteur à l’Oratoire du Louvre, est de ceux-là. Lors du synode il déclare : « La parole de Dieu nous suffit pour le dogme et pour la morale… elle est plus claire, plus précise, plus accessible aux pauvres d’esprit que les symboles obscurs, toujours imparfaits, qui sortent de la main des hommes… Deux systèmes possibles : admettre un pouvoir interprétatif, dont les décisions aient la même force que la Loi, ou conserver le texte primitif sans commentaire. Ce dernier système se résume en deux mots, l’Évangile et la liberté. »

Pour ma part, je dirai que lorsqu’une déclaration de foi est utilisée pour tracer une frontière qui relègue au dehors, on instrumentalise la foi, on la met au service d’ambitions ou de rancœurs personnelles, on la pervertit. En revanche, lorsqu’une déclaration de foi permet de stimuler la foi et de fédérer les croyants, elle fait œuvre divine. C’est la raison pour laquelle nous devrions être attentifs à ce que nos discussions et les éventuels amendements au projet de déclaration de foi de l’Église protestante unie de France soient bien destinés à soutenir la foi et, ce faisant, la mission de l’Église, et non à trouver des arguments pour disqualifier tel ou tel croyant. Pas plus que Jésus n’a rassemblé ses disciples sur une dogmatique, nous ne devrions établir une liste de choses à tenir pour vraies pour avoir droit à sa place au sein de l’Église. Tant mieux si un texte avec du souffle réussit à dire notre désir d’être ensemble disciples du Christ, pourvu qu’il ne soit pas une manière d’en rejeter quelques-uns.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.