Accueil / Journal / Une prière

Une prière

J’étais en Floride pour un colloque, en octobre dernier. Le matin

je suis sorti me promener un peu au bord de la mer. Il n’y avait

personne. Je priais en m’aidant d’un chapelet de l’Église orthodoxe

russe. Un homme est venu à ma rencontre sur la plage. Il avait l’air

arabe et je reconnais que cela m’a ennuyé. J’ai eu honte de penser que

j’étais victime de cet absurde sentiment paranoïaque que je dénonçais

moi-même constamment. Il m’a adressé la parole :

— Vous lisez quelque chose ?

J’ai répondu :

— Je prie.

— Êtes-vous musulman ?

— Je suis chrétien.

— Quelle est votre prière ?

— Je répète : « Seigneur Jésus-Christ aie pitié de moi. »

— Que se passe-t-il quand vous priez ?

J’ai réfléchi un instant :

— Je demande d’être uni au Christ.

Il m’a alors dit que son père avait l’habitude de prier avec un chapelet

semblable au mien. J’ai demandé :

— Quelle était sa prière ?

— Il répétait : « Allah, Allah, Allah »

— Que se passait-il quand il priait ?

— Il disait que son coeur se purifiait et qu’il se sentait uni à Dieu.

Nous étions frères, lui et moi, malgré nos différences, et je sentis la

joie monter en moi. Ma petite appréhension du début avait fait place à

la paix. J’expérimentais la paix que la prière apporte dans le tumulte du

monde.

Là où il y a angoisse, colère, amertume, crainte, esprit de vengeance

aussi, elle met la compassion de Dieu et son pardon.

Mgr Frank Griswold, président de l’Église épiscopalienne des États-Unis

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Frank Griswold

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.