Accueil / Culture / Un homme de foi

Un homme de foi

  Ce très beau petit livre réunit plusieurs qualités : il est concis, facile et plaisant à lire, richement instructif, synthétique et spirituellement édifiant. En quelques pages qui vont à l’essentiel des faits, des rencontres et des idées, on découvre la vie de Théodore Monod (1902-2000) avec lequel on se lie volontiers d’amitié. Le livre est d’ailleurs centré sur la narration des rencontres qui ont marqué son existence, tant en Europe qu’en Afrique, au désert : le père catholique Charles de Foucault, l’islamologue Louis Massignon, son ami musulman Amadou Hampâté Bâ, le missionnaire anglican Temple Gairdner, le prêtre scientifique Pierre Teilhard de Chardin et bien d’autres. Le livre ne cache pas, pour chaque échange de pensée, les points de convergence et les points de divergence vécus dans le respect mutuel. Tout au long de sa vie de scientifique croyant, Théodore Monod reste fidèle au christianisme social de son père, le théologien Wilfred Monod, qui consiste en un engagement de foi alliant la vie spirituelle au quotidien, des convic tions protestantes ou vertes aux autres traditions religieuses, ainsi qu’un engagement soutenu d’action sociale basée sur l’éthique universelle du respect de la vie, contre toute forme de violence, d’injustice ou d’intolérance.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Gilles Bourquin

étudie la théologie protestante à Neuchâtel puis exerce le ministère pastoral en Suisse dans les cantons de Neuchâtel, Jura et Berne actuellement. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat sur la théologie de la spiritualité, publiée chez Labor et Fidès, et a exercé durant 6 ans des fonctions de journaliste et corédacteur en chef aux journaux d’église La Vie Protestante NeBeJu puis Réformés romand.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.