Accueil / Journal / Seigneur, le soir vient

Seigneur, le soir vient

  seigneur, le soir éteint les reflets du soleil, L’écho des voix de mes enfants s’estompe, Et je songe à leur coeur généreux. Merci.

  Seigneur, le soir allonge les ombres sur les murs, L’avocat m’a annoncé un complément d’enquête, Et je songe à des lendemains de justice. Merci.

  Seigneur, le soir tisse de gris le décor pâle, L’infirmière vient relever délicatement ma tête, Et je songe au bienfait des gestes de tendresse. Merci.

  Seigneur, le soir apporte les bourrasques nocturnes, Le repas partagé avec les bénévoles m’a bien réchauffé, Et je songe à leur compassion bienveillante. Merci.

  Seigneur, le soir inquiète chaque fois les miens, Les papiers, les attestations nous font tant défaut, Et je songe à ces gens qui nous aident sans compter. Merci.

  Seigneur, le soir n’est pas la nuit. L’aube nouvelle s’annonce sur Ton chemin. Merci.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-Marie Firdion

est un sociologue à la retraite, il a été conseiller presbytéral dans une paroisse de l’Eglise Protestante Unie et président d’une association d’entraide.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En savoir plus sur Évangile et Liberté

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading