Accueil / Journal / Les réseaux du Parvis

Les réseaux du Parvis

Depuis une dizaine d’années, les Réseaux du Parvis rassemblent des chrétiens, en majorité catholiques, qui cherchent une forme d’Église plus libérale que l’Église catholique romaine. Ces chrétiens ouverts, et souvent engagés dans l’action sociale, partagent bien des convictions du protestantisme libéral.

Catholiques d’ouverture, protestants libéraux, unitariens, nous sommes près de dix mille chrétiens – au sein de cinquante associations françaises – regroupés depuis dix ans par les Réseaux du Parvis.

  Si certains de ces chrétiens critiques oeuvrent encore dans les Églises instituées, beaucoup ont pris leurs distances par rapport à l’appareil « disciplinaire – dogmatique » et, pour la majorité, ils se rassemblent « hors les murs » pour vivre, dire et célébrer l’Évangile ensemble, de façon nouvelle.

  À une époque où l’institution catholique dogmatique et disciplinaire a perdu de sa crédibilité, où la société marquée par la consommation et l’individualisme n’offre plus les valeurs et les liens nécessaires au vivre ensemble, et face à un monde en crise gouverné par le pouvoir de l’argent, les associations du Parvis veulent retrouver la force active du message de l’Évangile pour soutenir la marche de toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté, mais en particulier celle des plus jeunes, vers l’avenir de la planète et de l’humanité qui l’habite.

  Protestation à l’encontre de la « monarchie romaine », vigilance politique par rapport aux collusions de pouvoir spirituel et temporel, contestation des règles morales et du sexisme catholique en particulier, « option préférentielle pour les pauvres », recherche d’intériorité partagée, actualisation des textes et du langage de la foi : autant de vecteurs de rassemblement sur le Parvis !

  Le Parvis est un passage ouvert, entre l’intérieur et le monde extérieur ; c’est un espace de rencontres, de débats, d’innovations. Un lieu de liberté et de créativité ! Sur le Parvis, ça circule, on rencontre encore d’autres groupes d’autres appartenances, croyants ou non. Et enfin, sur le Parvis, on est tous à la même hauteur ! Pas de piédestal, de chaire, de hiérarchie : le réseau est horizontal, souple, ouvert.

  Les « chercheurs de vérité » à la suite de Jésus, qui se rassemblent au Parvis, pratiquent une ecclésiologie nouvelle en partageant les diverses manières de concrétiser leurs valeurs communes :

  la fidélité au message de l’Évangile, l

  a primauté de l’humain et des chemins d’humanisation,

  la nécessité du dialogue et du débat,

  la fraternité humaine et la solidarité face à toutes les exclusions,

  la liberté de recherche spirituelle et théologique.

  La Fédération des Réseaux du Parvis a organisé un rassemblement de chrétiens d’ouverture, les 11 et 12 novembre derniers à Lyon sur le thème « Le temps est venu de montrer l’actualité de l’Évangile pour le monde d’aujourd’hui ».

  Plus de cinq cents participants, adhérents ou amisdes Parvis, ont participé à ce rassemblement. En plus des conférences proposées par Lytta Basset, Gabriel Ringlet, Raphaël Picon, Denis Pelletier, tous ont pu échanger dans des ateliers, visiter le forum des stands, et participer à l’élaboration du message d’Espérance suivant :

  Il ne suffit plus de se préoccuper du devenir des Églises, il faut donc prioritairement :

  examiner l’évolution du monde auquel est destiné le message de l’Évangile ;

  se lever pour lutter contre l’iniquité et la violence inhérentes à cette évolution technique et marchande qui ruine les valeurs constitutives de l’humanité et met à mal la Planète ;

  s’engager dans des lieux de solidarité, de désobéissance et de positions alternatives ;

  remettre le monde à l’endroit en donnant la parole aux exclus ;

  laisser les prophètes prophétiser et porter à la lumière ce qui est en train de naître.

  Oui, pour nous, le message libérateur de l’Évangile est nécessaire au monde : il ne peut plus être porté par voie d’autorité.

  C’est le temps pour tous, hommes et femmes, d’en être pleinement responsables dans nos sociétés sécularisées.

  C’est donc le temps de donner plein essor à nos communautés héritières de Vatican ll pour y vivre le partage authentique de la Parole, des célébrations tissées de nos expériences, et le travail d’actualisation du message : une Église Autre est possible ! C’est le temps aussi de renforcer publiquement nos réseaux d’humanisme : un autre monde est possible ! Le temps vient d’envisager l’avenir avec la force et la jeunesse de l’Esprit, souffle d’Amour et de Vie qui recrée le monde.

Les actes de ce rassemblement seront diffusés conjointement par Golias, Témoignage Chrétien et la Revue des Parvis (www.reseaux-parvis.fr).

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Cécile Entremont

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.