Accueil / Journal / Confession de foi

Confession de foi

Les jeunes catéchumènes de l’Église réformée du Bouclier à Mulhouse ont écrit ce texte à l’occasion de leur confirmation, à Pentecôte 2006. Nous sommes heureux de le publier.

Pour nous le plus important n’est pas la perception ou la conception que nous nous faisons de Dieu, mais la force de sa Parole et son influence sur notre vie. Dieu est pour nous tous un soutien et un point d’ancrage. Nous pensons qu’il a le pouvoir de rassembler, de créer l’amour et de donner le bonheur. Néanmoins, chacun de nous a sa propre image de ce Dieu qui nous unit.

Pour certains, Dieu est le créateur. Notre vie est le fruit de son intention. Elle est son projet. Il a mis sa confiance en nous. Dieu nous a accordé un libre-arbitre et une responsabilité sur sa création. Adhérant aux découvertes de la science, nous ne pensons pas que Dieu a vocation à répondre aux questions qui nous embarrassent.

Pour d’autres, Dieu n’est pas le créateur mais une création de l’homme. Nous mettons notre foi dans la Parole sans nous préoccuper de son origine et de son énonciateur. Nous préférons voir Dieu comme une idée de l’homme, une incarnation des concepts que nous arrivons difficilement à vivre par nous-mêmes. L’idée de Dieu nous soutient et nous permet de vivre l’amour du prochain.

Aujourd’hui, (pause) nous vivons tous Dieu comme une réalité complexe : nous le sentons à la fois proche et distant, intangible et présent. Il peut être un vis-à-vis, une personne, une présence spirituelle. Toutefois, nous savons que notre foi et nos questions actuelles ne sont pas définitives.

Au-delà de nos divergences, un point essentiel nous unit : le fait de nommer la Parole (pause) Dieu. C’est par ce Dieu, que nous percevons nos vies et le monde.

En Jésus, nous voyons résolument un homme. Il est né sur cette terre où il a vécu comme nous de bons et de mauvais moments. Il avait ses qualités et ses défauts.

Il a répondu différemment à l’attente messianique de son époque et l’a dépassée. Au cours de sa vie, il a bousculé les conventions religieuses. Il a parlé, compris, écouté et aidé. Par son message, il a cherché à rassembler les hommes. Parce qu’il a été mal compris, son message est aussi devenu facteur de séparation. La Bible nous raconte ses miracles. Nous voulons les comprendre en privilégiant leurs significations symboliques et spirituelles.

Il est toujours là quand on a besoin de lui pour nous donner amour et paix, aide et espoir. Il nous montre un chemin sur lequel il nous accompagne. Il est souvent décrit comme parfait, ce qui l’éloigne de nous et dérange, mais fait de lui un exemple pour beaucoup. Croire à sa résurrection renforce l’importance de son message.

Jésus est celui qui fait passer le Message de Dieu aux Hommes. Par sa mort, il est le signe de l’amour de Dieu pour les Hommes et nous invite à le vivre. Il nous amène à découvrir un nouveau visage de Dieu. Il est son fils spirituel, son esprit est empli de sa présence. Si Jésus est venu sur Terre, ce n’était pas pour se faire prier mais pour nous apprendre à prier Dieu.

Nous croyons que depuis le commencement, l’Esprit Saint est en nous. Il vient lorsque nous sommes dans le doute. Il perçoit notre détresse, nos questions et nos peurs.

Il intervient tel un souffle qui nous inspire et qui nous suggère un chemin, comme une conscience qui interroge notre libre-arbitre. Sa présence continue nous permet de rester dans la foi de Dieu. Par lui, Dieu nous surprend en agissant de manière inattendue. Partout et en toutes circonstances, le Saint Esprit montre à chacun un droit chemin.

Nous croyons qu’aujourd’hui encore il agit et se manifeste en nous : lors de moments de communion intense, lors de partage et de réflexion, quand la parole de Dieu nous touche au cœur.

Il est colombe qui nous pousse à devenir artisan de paix. Il est souffle de Dieu qui nous met en route. Il est langue de feu qui embrase nos cœurs, brûle les barrières qui nous séparent et nous incite à aller vers l’autre.

En ce jour de confirmation, nous voudrions recevoir l’Esprit de Dieu.

Pour nous, jeunes confirmands, l’Église est un lieu important pour notre épanouissement. Nous nous sentons en Église quand nous prions, chantons, réfléchissons ensemble autour de la parole de Dieu. Nous y avons vécu des moments forts, pleins d’émotion et de joie. Ils nous ont permis d’atteindre une maturité et une ouverture d’esprit en proximité avec Dieu. Cette Église est comme une famille, qui nous apporte à tous soutien et réconfort. Lors de nos rencontres, de réels moments d’échange et d’apprentissage entre différents âges nous ont permis d’avancer dans notre foi.

En participant à cette vie de communauté, nous nous détachons de nos habitudes et refaisons le plein d’énergie et de spiritualité. Nous allons à l’église pour prier, louer et nous détacher du quotidien, pour découvrir autrement la parole de Dieu.

L’église est un lieu de réflexion, de prière. Grâce aux générations qui se succèdent, la parole reste vivante et est transmise aux plus jeunes. Nous pensons que l’Église est une institution qui a sa place dans la société. Elle doit s’interroger sur les questions d’actualité. Elle a une parole à dire.

En ce jour de confirmation, nous souhaitons vous dire notre volonté de fréquenter l’Église. Cette communauté et ce que nous pourrons y vivre sont importants à nos yeux. feuille

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Les jeunes catéchumènes de l’Église réformée du Bouclier

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.