Accueil / Journal / Cher Qohélet

Cher Qohélet

Cher Qohélet, « Il y a un temps pour tout ». Un temps pour ci, pour ça… Mais justement (ou injustement ?), les temps se heurtent, l’actualité fonce et dans ce choc des temporalités, il est confortable de tout aplatir avec un discours « café du Commerce » : « Finalement, au fond, ça ne change pas. » Cher ami, bienvenue au comptoir, avec ta sagesse aussi triste qu’immobiliste : « Ce qui a été, c’est ce qui sera et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera » (Qohélet 1,9).

Mais non, mon pauvre, tu n’y es pas ! Tu écrivais derrière ton éternelle énigme, il y a si longtemps ! Et je te demande aujourd’hui s’il y a un temps pour le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. Mais oui, même ce qui te semblait immuable du fond des temps, le grand manège des saisons déraille. Change de langage ! Et ce n’est même pas moi qui le dis, c’est, allez, devine ? Mes rosiers !

Oui, en janvier : mes rosiers sont repartis ! C’est fou ! Le réchauffement climatique, c’est moche. Et moi, je te dis ce que mes rosiers m’ont dit ce matin : « D’abord, il faudrait peut-être faire attention parce que, nous, on veut bien fleurir, mais il nous faut nous reposer et pour cela, aider la Nature (ou le Dieu des roses) à respecter nos cycles. Mais il faut aussi voir qu’il y a du “nouveau sous le soleil” et que le signe du froid et de la mort ne gagne pas forcément : en dehors des saisons folles ou non, la Vie n’est-elle pas sortie victorieuse d’un hiver tragique ? Allez : laissez l’hiver jouer son rôle (sans trop de CO2) mais acceptez aussi que Vie soit follement obstinée. » Ce bourgeon hors saison est aussi un signe : ce qui a été n’est plus forcément ce qui sera, et le Vivant, cher Qohélet, te contredit : « Voici, je fais toutes choses nouvelles ». 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Christine Durand-Leis

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.