Accueil / Journal / Ascèse

Ascèse

Admiration devant l’ascète. Sans doute estil vraiment proche de Dieu, immergé dans la prière, séparé de tout besoin, supportant soif, faim, froid, douleur. L’ascèse, l’entraînement du corps et de l’esprit, ne rejoint-elle pas la mystique ?… Puis, la raison revient : pourquoi ? Pour quoi ? Approcher le mystère de Dieu en se coupant du monde, du sien ? Refuser au corps, notre être naturel, toute sensation de plaisir : plaisirs obtenus par nos cinq sens comme celui de la palatabilité (plaisir pris en mangeant) ; bonheur atteint pendant l’acte sexuel – acte d’amour entre deux êtres ; plaisir ressenti par certaines mères au moment de donner leur enfant au monde. Vous connaissez ces petits composés opioïdes sécrétés par le corps lui-même : les endorphines. Elles ont été découvertes vers 1975. Elles sont sécrétées naturellement par notre corps : elles accompagnent tous les efforts violents ou au contraire les activités de fond ; elles sont présentes lors de stress, de blessures graves ; leur effet euphorisant est assimilé par certains sportifs à l’extase. Ainsi, l’auto-torture est autant illusoire que la course effrénée derrière le plaisir ! Toutes deux ne sont dirigées que vers soi et la maîtrise par soi de sa vie et même – orgueil suprême ! – de sa rencontre avec Dieu. Notre travail, donné par Dieu, de serviteur inutile, n’est-il pas tout simplement de se déprendre de toute maîtrise, de rencontrer l’autre en ce qu’il nous signifie de l’irréductibilité de Dieu à tout contrôle de notre part, de nous laisser saisir par cette rencontre du prochain ? Une ascèse nous est indispensable : entraînons-nous à entendre l’appel de Dieu à la responsabilité, à l’amour du prochain. Entraînons-nous à nous laisser trouver par Dieu, à ne pas le chercher !

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Florence Couprie

Avatar
est pasteure retraitée de l’Église protestante unie de France.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.