Accueil / Journal / 4. L’Église de Jésus

4. L’Église de Jésus

Jean-Robert Charles, décédé il y a trois ans, est l’auteur de prédications et de textes à la saveur très libérale. Voici l’un d’eux dans lequel il définit l’Église de Jésus.

  L’Église de Jésus se définit non par l’appartenance de ceux qui se croient bien pensants, mais par l’accueil des impies ou des mal-pensants. […] Ainsi, voilà l’évangile de Marc, un évangile pour tous ceux qui ne sont pas dans la ligne, pour tous ceux qui ne se comptent pas au nombre des gens pieux. […] De la sorte si on lit bien cet évangile, on comprend que Jésus n’est pas provocateur et iconoclaste par goût de la provocation. Il détruit le monde ancien pour fonder une vie nouvelle, une communauté nouvelle de vie.

  L’Église de Jésus, c’est une communauté étrange, traversée de courants divers, et même contradictoires. C’est ce groupe où chacun doit reconnaître l’autre dans sa singularité, dans sa différence, comme également compagnon du Christ. L’Église, c’est une communauté variée, centrifuge, dans laquelle tout est retenu ensemble par une solidarité.

  Cette solidarité, seule, peut rendre l’homme libre. Jésus n’abandonne personne : voilà sa provocation. Voilà son Église. Il n’y a nul esprit de purisme, de clan, de caste. L’Église n’est pas un club où l’on se choisit, en fonction de ses affinités. Au contraire, Jésus ne rompt qu’avec les « purs », avec ceux qui se séparent des autres parce qu’ils s’imaginent être quelque chose par eux-mêmes. Il ne quitte que les sectaires qui ne s’assemblent qu’avec des semblables.

  Ainsi, nous ne saurons vivre qu’en sachant que seuls des êtres différents peuvent former la silhouette du Royaume.

« Jésus provocateur » dans Que cherchez-vous ? 2011.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Jean-Robert Charles

Avatar

2 commentaires

  1. Avatar
    Charles Michèle

    Je vous remercie d’avoir publié cet extrait du livre de mon mari, et j’espère qu’il aura été bien accueilli.
    Avec mon meilleur souvenir
    Mme Charles

    • Avatar
      Michèle CHARLES

      Je vous remercie d’avoir publié cet extrait du livre de mon mari, et j’espère qu’il aura été bien accueilli.
      Avec mon meilleur souvenir
      Mme Charles

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.