Accueil / Journal / 1. Extraterrestre mon frère

1. Extraterrestre mon frère

Nous ouvrons ce mois-ci une nouvelle série qui s’intéressera à des thèmes qui, pour être « marginaux », n’en sont pas moins intéressants et posent des questions difficiles !

  L’astronome en chef du Vatican, le jésuite José Gabriel Funes a publié dans l’Osservatore Romano, un article intitulé « l’extraterrestre est mon frère », dans lequel il envisage une vie extraterrestre quelque part dans l’univers. Il a parfaitement raison et cette remarque est extrêmement intéressante.

  Les Américains ont envoyé, il y a une trentaine d’années, une fusée hors du système solaire sur laquelle étaient gravées les silhouettes d’un homme et d’une femme, ainsi que des symboles destinés à préciser les cordonnées spatiales de notre Terre… On n’a jamais eu de réponse. On n’en aura pas de notre vivant. Mais que sont les quelques milliards de kilomètres ainsi parcourus, comparés aux immensités interstellaires ? Dieu est le Père de tous les hommes du monde. Il est aussi le Père des habitants des planètes lointaines aux quatre coins du cosmos. 

  Mille questions jaillissent :

  – Le Christ de Dieu est-il allé naître aussi sur ces hypothétiques lointaines planètes ? Oui, sans doute. Dieu s’incarne partout. Mais alors comment les choses se sont-elles passées ?

  – Les habitants de ces planètes ont-ils connu le « péché originel », la « Chute » ? Les Adam et Ève extraterrestres ont-ils « mangé le fruit défendu » ou sont-ils restés fidèles à Dieu ? Sont-ils alors demeurés immortels et sans avoir besoin de « travailler pour gagner leur pain » ?

  – S’ils ne meurent pas, comment évitent-ils la surpopulation de leur planète ? Et à quoi ressemble une société parfaite où tout le monde aime son prochain comme soi-même ?

  – Si, par contre, il y a eu la « Chute » partout dans le cosmos, cela signifie-t-il que personne, jamais, ne peut être fidèle à Dieu ?

  – Ne devrions-nous pas, de toutes façons, cesser de dire que « le Christ est à la droite de Dieu » (et les catholiques d’affirmer que « Marie est reine du ciel ») ? Ne faudrait-il pas partager avec les christs et les madones (s’il y en a) que Dieu a suscités là-bas ?*

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Gilles

Avatar
a été pasteur à Amsterdam et en Région parisienne. Il s’est toujours intéressé à la présence de l’Évangile aux marges de l’Église. Il anime depuis 17 ans le site Internet Protestants dans la ville.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.