Accueil / Culture / Variations sur «À toi la gloire »

Variations sur «À toi la gloire »

 Tous les protestants connaissent le cantique À toi la gloire tiré de Judas Macchabée, oratorio de G. F. Haendel (1746). Certains ironisent en disant que c’est « La Marseillaise des Huguenots », tellement la coutume s’est installée de l’entonner à pleins poumons, et pour les grandes occasions, principalement à Pâques. Ce que tous les protestants ne savent pas, c’est que cinquante ans après Haendel, Beethoven a composé en 1796 douze variations pour violoncelle et piano sur cet air fameux. On pourra retrouver cette oeuvre enregistrée par le violoncelliste Evzen Rattay et le pianiste Stanislav Bogunia, à l’initiative de Jacques Le Calvé . Et pour le même prix, on emportera l’intégrale des cinq sonates pour cello et piano de Beethoven. 

À propos Alain Bonnard

Alain.Bonnard@evangile-et-liberte.net'
Compositeur, Vichy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.