Accueil / Culture / Tiphaine ou le silence du moi

Tiphaine ou le silence du moi

Tiphaine est une enfant de 8 ans placée à la suite d’un signalement par l’école : les cicatrices se mêlent aux bleus. Ce récit nous permet de la suivre à travers les institutions (hôpital, tribunal, école, unité pédopsychiatrique) et au fil des rencontres avec d’autres enfants et de nombreux adultes dont certains déploient des trésors de patience et d’affection pour ressusciter son humanité brisée.

Guillaume Monod, pédopsychiatre, nous offre un récit sobre, bienveillant, qui nous permet de rejoindre les enfants dans leur manière d’exprimer leur souffrance, mais aussi leur capacité à aimer – visible dans des actes insignifiants pour des adultes inexpérimentés. C’est là un intérêt majeur du livre : aider le lecteur à aiguiser son regard pour rejoindre celui ou celle qui se tient devant moi qui résiste à mes catégories de jugement, qui est souvent différent de l’idée que je m’en fais, qui a un univers intérieur autrement plus riche que ce que je peux imaginer. Evitant les analyses cliniques, le vocabulaire médical, et le ton larmoyant, l’auteur nous livre un texte très agréable à lire et qui renouvellera avantageusement notre manière d’aborder les personnes en difficultés et, plus largement, notre manière d’être.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.