Accueil / Culture / Cinéma / Le cochon de Gaza

Le cochon de Gaza

C’est le français Sylvain Estibal qui a réalisé ce film. Journaliste, écrivain, il fait quelques courts-métrages en amateur et se lance dans la réalisation de ce long métrage.

Il habite à Montevideo, en Uruguay, et un jour voyant partir des bateaux gigantesques chargés de milliers de moutons pour les fêtes de l’Aïd, il imagine des cochons à la place des moutons et les conséquences possibles. Il décide alors de prendre Gaza comme le cadre d’une comédie. Cela n’allait pas de soi dans ce territoire toujours en situation de guerre latente.

Un jour, un pauvre pêcheur, Jafaar, récupère dans ses filets un cochon. Cela va changer le regard porté sur la vie quotidienne des habitants. Il est en possession d’une bête jugée aussi scandaleusement impure par les juifs que par les musulmans mais qui pourrait rapporter plus d’argent que bien des poissons. Il veut en tirer partie et n’est pas à court d’imagination. Le spectateur va assister alors à des scènes les plus rocambolesques les unes que les autres dont certaines manquent peut-être un peu de finesse.

Cette comédie est en fait une métaphore du conflit israélo-palestinien, le cochon, trimballé, caché, déguisé, considéré comme effrayant est l’être totalement étranger à cette terre, l’individu qui le recueille devra s’accoutumer et vivre avec lui.

Le cinéaste a mis beaucoup de temps à faire son film car le sujet pouvait faire polémique aussi s’est-il arrangé pour que le réalisme ne prenne pas trop d’importance. Il a évité les stéréotypes, par exemple l’image de l’islamiste barbu et pris des acteurs d’origine différente pour brouiller les pistes et les identités. Le résultat est un conte, une fable dont les messages ont une très grande force symbolique.

Un film qui fait rire et passer un bon moment sur un sujet pourtant très sérieux pour ne pas dire grave.

À propos Pierre Nambot

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.