Accueil / Culture / Jésus apocryphe

Jésus apocryphe

  Les hérétiques sont ceux qui font des choix, s’écartant de la voix officielle. Il a fallu deux à trois siècles pour que la droite manière de croire (orthodoxie) s’impose, pourchassant l’hérésie. L’auteur présente autant de textes dont le genre littéraire est proche de celui d’écrits bibliques, attachés à l’un des personnages bibliques (l’enfance de Jésus, les Apôtres, Marie…), que de textes représentatifs de courants de pensée gnostique ou relevant du manichéisme. Les groupes gnostiques (de « connaissants ») ressemblent à des cercles de philosophes, communautés ayant un chef d’école, qui transmettent leurs connaissances à qui est apte à les recevoir. Cette connaissance donne la clé du salut, à la fin des temps. Il n’est porté aucun jugement sur chacune des prises de position théologiques ; l’auteur montre comment elles ont nourri les débats, ont donné, au travers des conflits d’interprétations et d’idées, la possibilité de construire une théologie chrétienne.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Florence Couprie

est pasteure retraitée de l’Église protestante unie de France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.