Accueil / Culture / Agir

Agir

Ces prédications d’Albert Schweitzer baignent vraiment dans notre actualité. Dès sa jeunesse, le théologien est préoccupé par l’engagement du chrétien : « C’est en portant secours à ceux qui sont exclus que le christianisme trouve sa justification », écrit-il dans l’une d’elles. Ce livre rassemble des sermons sur la mission. Mission extérieure, qui doit être humble en considérant toutes les erreurs des occidentaux dans les pays colonisés. Mission intérieure : la grande misère d’une partie de la population, dans le pays d’Alsace, met en question les porteurs du message de Jésus qui ne doivent pas se reposer sur l’existence des oeuvres sociales collectives. Les actions individuelles sont indispensables, car les personnes en détresse ont besoin de relations humaines. Défiant les réformateurs, le médecin-théologien aime à mettre en avant le rôle des oeuvres : « Les oeuvres ne viennent pas de la foi, c’est la foi qui vient des oeuvres. Je ne ressens vraiment ma foi que comme un effet de mes actions. » Chaque dimanche, le prédicateur confronte une parole biblique à la situation de son Alsace, à la misère des personnes qu’il a rencontrées. Il produit un choc entre la parole et cette misère. Pour toujours conclure de la même manière : la vie du chrétien doit consister à diminuer le poids du mal dans le monde. Des textes qui n’ont pas vieilli.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Henri Persoz

est un ingénieur à la retraite. À la fin de sa carrière il a refait des études complètes de théologie, ce qui lui permet de défendre, encore mieux qu’avant, une compréhension très libérale du christianisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.