Accueil / Culture / Cinéma / A Serious Man

A Serious Man

Tout commence par un prologue stupéfiant : un conte yiddish en noir et blanc sur un dibbouk d’Europe orientale c’est-à-dire un esprit qui entre dans le corps d’un vivant pour le posséder et persécuter les braves gens. Après ce prologue c’est le générique puis nous sommes plongés au cœur du Minnesota dans les années 1960. Larry Gopnik enseigne la physique à l’université et habite dans un pavillon de la jolie banlieue résidentielle du Midwest. Il est sérieux et a donc tout pour être heureux mais il est assailli par des problèmes qui lui rendent la vie impossible : sa femme veut le divorce pour vivre avec copain, son fils se drogue, sa fille se préoccupe en permanence de ses cheveux et de son nez,  son frère est chez lui et semble un chômeur irrécupérable, un de ses étudiants tente de le soudoyer pour obtenir son diplôme… Très cartésien, Larry cherche le processus qui l’a mis dans cette situation et sans résultat, consulte trois rabbins dont l’attitude et les réponses sont surprenantes…

    Le frères Coen ne dérogent pas à leur règle habituelle de mettre à l’épreuve leurs personnages.  La droiture et le sens moral de Larry sont ainsi mis en péril par des événements, qui plus est, sont indépendants de sa volonté. Les cinéastes n’épargnent pas la communauté juive dans laquelle chacun construit un rapport à Dieu comme ça l’arrange. Ils ont pourtant reçu une éducation hébraïque mais, avec le recul, ils ont « envie de revisiter le décor de cette enfance un peu singulière ».

    Le film est une comédie à l’humour froid et cynique qui en dit long sur les travers des hommes. C’est aussi une recherche métaphysique profonde qui nous prévient qu’à vouloir trop chercher du sens à la vie, même par  la religion et ses dérivés, nous finissons par nous perdre.

    Le spectateur est encore surpris par les frères Cohen dont l’œuvre toujours aussi accomplie et pertinente le fait s’interroger sur l’existence.

                                                                          

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Pierre Nambot

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.