Accueil / Le Blog de la rédaction / Pape et laïcité

Pape et laïcité

La laïcité est saine et la France n’est pas assez laïque. C’est le pape qui vient de le dire. En 1892, quand son prédécesseur Léon XIII conseilla timidement à l’épiscopat français d’accepter la République, le bruit avait couru que les francs-maçons avaient réussi à installer un des leurs sur le trône pontifical (voir Les caves du Vatican d’André Gide). Et voilà maintenant, on s’en réjouit, un pape qui fait l’éloge de la laïcité !

Cet éloge enveloppe une critique : la laïcité française ne serait pas vraiment laïque, parce que trop inspirée par les Lumières et hostile à la foi. C’est vrai qu’en France la laïcité est parfois (pas toujours) antireligieuse. Mais la responsabilité en incombe beaucoup plus à la politique de l’Église catholique qu’aux Lumières. Le pape reproche aux autres les conséquences des erreurs passées de son Église !

Les protestants français, dans leur majorité, ont vu dans République laïque non pas une ennemie, mais une alliée. Alliée parce qu’elle leur a garanti une liberté de conscience qui leur a été longtemps refusée. Alliée parce qu’elle aide les religions à être vraiment religieuses et les empêche de se transformer en un système impérialiste d’endoctrinement et de domination. Les protestants ont aussi eu conscience de rendre service à la laïcité en lui montrant que défendre la neutralité de l’espace public n’obligeait pas à le fermer aux expressions et manifestations du religieux, et en la détournant de devenir une idéologie totalitaire.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos André Gounelle

Avatar
est pasteur, professeur honoraire de l’Institut Protestant de Théologie (Montpellier), auteur de nombreux livres, collaborateur depuis 50 ans d’Évangile et liberté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.