Accueil / Le Blog de la rédaction / Donne-nous un roi

Donne-nous un roi

La Bible raconte qu’un jour, inquiets de leur avenir, les israélites ont demandé qu’on leur donne un roi. Était-ce sage? Leurs rois, rarement bons, le plus souvent mauvais, n’ont pas su éviter des catastrophes ; parfois ils les ont provoquées.
En démocratie, on ne parle pas de roi, mais de président et on l’élit pour un temps limité. Quand il déçoit, on le lui fait savoir par des « votes intermédiaires », avant de le reconduire ou de l’éconduire. On ne cesse de se demander : qui peut nous protéger, satisfaire à nos besoins et assurer notre avenir ?
Je n’ai évidemment pas de réponse politique. Mais je constate que dans l’Ancien Testament, à côté du roi, il est aussi question de prophètes et, comme le rappellent les Églises dans ce temps de l’avent, de messie. Les prophètes appellent à se « convertir », autrement dit, à se changer soi-même, à modifier son propre comportement, à agir en se préoccupant de la justice. Le messie proclame que le Royaume de Dieu s’approche, autrement dit que Dieu rend possibles des renouvellements et des réformes.
En ces jours d’élections incertaines, nous nous interrogeons sur ceux qui nous dirigeront le mieux. Nous avons raison, mais nous avons aussi besoin d’écouter les prophètes. Ils n’apportent pas de solutions sociales et politiques (elles relèvent du roi), mais ils nous invitent à la responsabilité et à l’intégrité personnelles. Et le messie nous donne la force d’affronter problèmes et difficultés avec courage et espérance.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos André Gounelle

Avatar
est pasteur, professeur honoraire de l’Institut Protestant de Théologie (Montpellier), auteur de nombreux livres, collaborateur depuis 50 ans d’Évangile et liberté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.