Accueil / Le Blog de la rédaction / « Plus belle la vie »

« Plus belle la vie »

Ce titre d’un feuilleton TV à succès est ambigu : comment comprendre le « plus » : plus qu’autrefois ? plus qu’ailleurs ? ou plus qu’elle ne l’est en réalité ?
En cette fin d’été, juste avant « Plus belle la vie », défilent sur l’écran les images d’atrocités en Syrie, d’attentats réussis ou ratés, de migrants en perdition, de chinois contaminés, de la détérioration de la planète, du dérèglement climatique, d’agriculteurs en détresse, de l’économie qui s’effondre. Que ce soit chez nous ou au loin, rien ne va : ni la nature ni les humains. Plus que belle, la vie n’est-elle pas dure et atroce ?
On trouve dans les religions des courants qui la détestent, la jugent mauvaise, détournent d’en jouir et cherchent à l’oublier ou à s’en évader le plus possible. Pourtant, selon la Bible, la vie, même pénible, douloureuse et injuste, est un bienfait et un cadeau merveilleux. Qu’elle soit toujours, partout et seulement belle est évidemment faux, mais voilà : Dieu la veut moins laide, moins horrible. Il œuvre et nous mobilise dans ce but. Au lieu de cultiver le pessimisme ou de nous réfugier dans des fictions, mettons-nous au travail ; là où nous sommes, nous pouvons toujours faire surgir un peu de mieux. La foi nous met, rappelait Schweitzer, au « service de la vie ». Elle suscite une espérance active et non passive, espérance en Dieu et en l’homme, espérance pour ce monde et pas d’abord pour l’au-delà ; elle rend la vie non pas plus facile mais plus belle.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos André Gounelle

Avatar
est pasteur, professeur honoraire de l’Institut Protestant de Théologie (Montpellier), auteur de nombreux livres, collaborateur depuis 50 ans d’Évangile et liberté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.