Accueil / À lire / La jeunesse de Magda Trocmé

La jeunesse de Magda Trocmé

Ce livre rassemble les mémoires de Magda, depuis sa  plus tendre enfance jusqu’à son mariage avec André Trocmé en 1926. C’est surtout plus tard que le couple Trocmé acquit un renommée dans le protestantisme, avec la fondation du collège cévenol, l’accueil et le sauvetage pendant l’occupation d’un petit millier d’enfants juifs et leur lutte acharnée pour la non-violence dans le cadre du Mouvement de la Réconciliation.

Ces mémoires n’ont pas été écrites pour être publiées, mais plus simplement transmises à la famille. Elles montrent la naissance d’une vocation. Magda était plutôt protestante, sa grand-mère, d’origine russe, s’étant rattachée à l’Église vaudoise d’Italie. Mais elle fut éduquée dans le milieu bourgeois très catholique de Florence et contre lequel elle est souvent entrée en révolte. La longue description du milieu florentin est intéressante. On pensera surtout, en lisant ce livre, au développement d’une forte personnalité qui, plus tard, avec André, montrera l’exemple d’une vie complètement engagée pour la paix.

Magda Trocmé, Souvenirs d’une jeunesse hors normes, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2017, 258 p.

À propos Olivier Guivarch

est secrétaire général adjoint d’une fédération syndicale de salariés, après avoir étudié la théologie protestante et exercé le métier de libraire. Il participe au comité de rédaction depuis 2004.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*