Accueil / Le Blog de la rédaction / Possibilité jeter sort sur objet religieux ?

Possibilité jeter sort sur objet religieux ?

bonjour
j’aimerai savoir si il est possible de jetter un sort sur un objet religieux, je ne voudrait en aucun cas le faire, mais comme une personne qu’i me semble suspecte dans mon entourage aime m’offrir des objets religieux, et que je ne suis pas tres chanceux depuis quelques temps, j’aimerai savoir, merci d’avance

Réponse de Gilles Castelnau

La Présence divine est en vous. Vous n’avez rien à craindre de la magie, des sorts, des objets maudis ; ni d’ailleurs rien à attendre des objets bénis !
Un chrétien ne compte que sur Dieu et n’a aucun besoin de mettre sa confiance – ou sa méfiance – dans des sorciers, des marabouts, des bénédictions ou des malédictions, des objets bénis ou maudits.

Dans le cas contraire, ce sont autant de « petits Dieux » en qui vous reconnaissez une puissance créatrice ou négatrice de vie. Mais nous n’avons qu’un seul Dieu.

Vous entendez : un seul Dieu.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

.Evangile-et-liberte@evangile-et-liberte.net'

3 commentaires

  1. Essayez de porter sur vous un chapelet beni.Ca porte chance et ca protege

  2. Une patte de lapin aussi.

  3. La dimension magique est présente dans toutes les cultures. Ce que je comprends des textes bibliques, c’est justement une mise à distance de tous ces aspects. La magie, la sorcellerie et autres sytèmes du même type, sont des chaînes ( de cause à effet) fondées sur les rapports sympathiques ( entre une couleur et un éléments , une constellation…) pour soumettre le réel à sa volonté propre. Si je comprends bien l’esprit de la Bible, il s’agit de libération, comme la sortie d’egypte par exemple. Si la Bible emploie un symbolisme si proche du magique c’est souvent pour en inverser la nature. Ici les signes deviennent des ouvertures, des opportunités, des possibles. La magie elle, relève de la contrainte, d’une certaine tyrannie. Adhérer à des dieux étrangers ( ici je n’entends pas des versions étrangères de Dieu), s’est prendre le risque de céder une part de libre arbitre à des « entitées » limitées et enchaînées. Aussi, le chemin que j’ai choisi pour moi consiste à ne faire confiance qu’à Dieu et d’être « athée » de toutes les autres « forces ». On dit que la non-croyance en ces forces aurait la même propriété que le cercle protecteur de Harry Potter… Il n’y a pas ici que la magie surnaturelle: la publicité, la propagande, emploient les mêmes armes et subjuggent les esprits. Vraiment, je pense que la raison est une bonne protection, car elle abolie les associations subjectives que l’on fait, qui nous trahissent et nous manipulent. Revetir l’armure que Paul propose dans Th 1, 5. L’ancienne Loi ( oeil pour oeil) est sur certains aspects comparable au don-contre-don de la pensée magique des différents groupes humains. Justement, si la grâce et le pardon sont bonne nouvelle, c’est parce qu’on est libre de la dette, cette part de libre-arbitre qu’on cède à l’usurier. Ici, l’usurier c’est le sorcier, la dette, l’emprise, le pardon libère de cette emprise, puisqu’on appartient à Dieu seul et qu’en nous acceptant, il nous libère des liens tyranniques, des « attaches ». L’esprit humain a pour nature de s’attacher, alors s’attacher à Dieu est sans doute la meilleur option. « N’ayez pas peur ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.