Accueil / Le Blog de la rédaction / Renonçons à ce qui « survalorise » notre foi et dénigre, disqualifie celle des autres

Renonçons à ce qui « survalorise » notre foi et dénigre, disqualifie celle des autres

 Roger Parmentier

Dans le Nouveau Testament, Jésus est déclaré « plus grand » qu’Abraham, que Jacob, que Moïse, que David, que Salomon, que Jonas, etc., et d’une façon générale que tous les champions du judaïsme (et à plus forte raison du paganisme).
Il convient certainement de renoncer à tout ce qui survalorise note foi :

– Notre Dieu est le plus grand (ou le seul grand) le seul vrai Dieu,

– Notre Révélateur est supérieur aux autres (« Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands »)

– Notre Ecriture sainte est infaillible et l’interprétation que nous en donnons, la seule légitime ;

– Notre communauté de croyants est le seul « peuple élu » ; une terre sainte lui a été promise et à lui seul,

– Nos lieux sacrés sont plus saints que les autres (Hébron, Jérusalem, le Saint Sépulcre, Rome, Wittenberg, Genève…).

On peut se demander si les diverses « survalorisations » n’ont pas provoqué des malentendus inutiles au cours des siècles entre juifs et chrétiens, mais aussi entre chrétiens et musulmans, et si elles ne constituent pas un obstacle supplémentaire face à nos sociétés sécularisées ?

Reconnaissons nos torts. Peut-être n’est-il pas trop tard ?

 » Musulmans, nous vous respectons et nous vous aimons »
Ed. L’Harmattan

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

.Evangile-et-liberte@evangile-et-liberte.net'

Un commentaire

  1. Tout ceci est bien beau, mais qu’en est-il de la réciproque ? Le Coran abonde en appels à la haine et à la violence vis-à-vis des « associationnistes » (chrétiens) et des juifs (sans compter les apostats et autres païens…) Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces appels ont été et sont encore entendus… Pendant que les Occidentaux n’en finissent pas de battre leur coulpe, les chrétiens orientaux n’en finissent pas, eux, d’être persécutés. Les musulmans sont des êtres humains, et comme tels, ils ont effectivement droit au respect et à l’amour. Mais leur religion est-elle pour autant tolérante et estimable ? Que penserions-nous de Jésus s’il s’avérait qu’il a mené le même genre de vie que le prophète Mahomet : pillage, assassinats, polygamie, pédophilie ? Ne voyez aucune haine dans mes propos, mais seulement un constat accablé…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.