Accueil / Le Blog de la rédaction / Doit-on encore nier la recherche en neurosciences ?

Doit-on encore nier la recherche en neurosciences ?

Dieu a dit ; mais a qui l’a-t-il dit ?
– Dr Philippe Rouby psychiatre en exercice: «Quand le ciel s’ouvre et que Dieu m´appelle par mon nom… c’est que la psychose a pris le dessus».
Une maladie qui se soigne mais dont on ne guérit pas.
– Le laboratoire Lilly est clair sur la notice de son antipsychotique, l’un des plus utilisés : «Zyprexa est utilisé pour traiter une maladie qui s’accompagne de symptômes tels que entendre, voir et sentir des choses qui n’existent pas, avoir des croyances erronées…». 
Doit-on encore nier la recherche en neurosciences.
– Imagerie cérébrale : Elle montre que les zones activées lors de la prière ou de la méditation, ainsi que durant les rêves en phase de sommeil paradoxal, sont identiques à l’activation soutenue du psychotique. 
 
Folie et spiritualité, le couple inséparable :
Quelles différences faites-vous entre les relations dites «mystiques» venant de l’au-delà : contacts prophétiques, apparitions, voix intérieures d’avec les manifestations hallucinatoires psychotiques, quelles soient visuelles, auditives, de sensations intérieures… ?  Demandez cette réponse à vos supérieurs religieux.
Un réel plan de santé mentale de prévention envers les jeunes ne peut que passer par un explicatif clair. 
 
Qu’une seule possibilité : Dieu existe et cette maladie n’a pas de sens ou inversement, en visitant les hôpitaux psychiatriques, vous aurez la réponse. 
 
La religion et leurs relais sont conscients de cette fausse dualité, alors pour eux la schizophrénie n’existe pas, c’est l’oeuvre du Diable et les exorcismes perdurent de par le monde y compris en France ; ajouter de la souffrance à la souffrance, jusqu’au bout de la connerie inhumaine. 
 
Ni Dieu, ni Diable, ni Prophètes, qu’une maladie psychiatrique qui sévit depuis la nuit des temps…
Il n’y a pas d’écrits, ni de livres dits «Saints» ; que des élucubrations de schizophrènes en délirants mystiques inhérents à leurs perceptions hallucinatoires. Il n’y a point de religions dites «éclairées» ; que des illuminés défendant des thèses psychiatriques hors d’âge et où les femmes sont reléguées dans leurs fantasmes intangibles de pouvoir.
 
Laisserez-nous encore comme les dégâts collatéraux de la religion ?
Vous avez compris pourquoi cette maladie reste taboue et sans prévention envers les jeunes.
La vie de nos enfants vaut mieux que ce monde illusoire. Halte au massacre.
Libérons la « liberté » de croire, cette prison psychique intérieure.
L’essentiel sur cette maladie : http://champion20.monsite.orange.fr  

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

.Evangile-et-liberte@evangile-et-liberte.net'

4 commentaires

  1. Vous avez évidemment tout à fait raison de souligner l’aspect névrotique des « apparitions, voix intérieures, manifestations hallucinatoires », qui ne sont guère dans nos habitudes de protestants libéraux.

    Peut-être faciliteriez-vous la réflexion si vous développpiez un peu votre idée sur les deux points suivants :

    . 1 . Nos contemporains qui sont l’objet de ces manifestations aggravent-ils leur cas en les attribuant à Dieu, ou se trouvent-ils dans une situation analogue aux randonneurs en montagne ou en forêt qui lui attribuent leur émotion esthétique ou aux amoureux qui prennent conscience de l’infini de leur amour en le reliant à l’immense compassion de Dieu ?

    Autrement dit, que penser de ceux qui expriment leur vécu dans un langage théologique ?

    . 2 . Lorsque vous écrivez :

    « Il n’y a pas d’écrits, ni de livres dits «Saints» ; que des élucubrations de schizophrènes en délirants mystiques inhérents à leurs perceptions hallucinatoires. » pourriez-vous illustrer vos propos avec des citations de paroles de Jésus, dans les évangiles, notamment dans le Sermon sur la Montagne qui est un fondement de notre spiritualité libérale.

    Pour Évangile et Liberté

    Gilles Castelnau

  2. Ce qu’ecrit Laurent Gagnebin dans son dernier livre « l’atheisme nous interroge » nous sauve de cette schizophrénie religieuse ainsi que ce qu’André Gounelle écrit dans « Après la Mort de Dieu » ou « Parler de Dieu » sur le panentheisme qui n’a rien à voir avec le monde double qui peut conduire à la schizophrénie..

    Par contre est-ce que certains dogmatismes psy ne peuvent pas conduire à quelques hallucinations d’un autre type et auto-compréhensions au 3° degré maladives ? Salut ; Joyeux « après-Noel »

  3. – Paul Claudel, dramaturge, poète, essayiste, diplomate ;

    – André Frossard, journaliste, essayiste, résistant, membre de l’académie française ;

    – Didier Decoin, scénariste, écrivain, prix Goncourt ;

    – Maurice Clavel, écrivain, journaliste, philosophe, résistant ;

    – Simone Weil, philosophe, combattit dans la colonne Durruti pour défendre la république espagnole, résistante, jeune professeur elle partage son salaire avec les chômeurs et plus tard elle donne ses tickets de rationnement aux manœuvres indochinois parqués dans le camp de Mazargues

    – Etty Hillesum, maitrise de droit, volontaire pour aider les déportés d’un camp de transit pour Auschwitz, ne voulant pas abandonner tous ces pauvres gens, elle refuse de partir en Angleterre ou d’être cachée en Hollande, elle est déportée à Auschwitz le 7 septembre 1943 ;

    – Et tant d’autres, illustres ou inconnus

    ont tous, d’une façon ou d’une autre, fait l’expérience de la présence de « Dieu » (rencontre intraduisible, mais dont ils parlent tous en terme d’amour, d’énergie, de bonté, de douceur, d’innocence …), expérience qui les a radicalement bouleversé et qui (à des degrés divers selon chacun) a élargi leur âme en pur amour pour toute l’humanité et tous les êtres : « J’aime si largement… même ceux pour qui je n’éprouve spontanément aucune sympathie. C’est comme si j’étais en communion avec la terre, avec le ciel, avec Dieu, avec tout ». [Etty Hillesum]

    Selon vous, Docteur Rouby, tous seraient donc des psychotiques, des schizophrènes délirants

    sujets à des hallucinations… Pire, même, ils auraient des fantasmes intangibles de pouvoir !

    Un fantasme intangible de pouvoir qui pousse à partager son salaire avec les chômeurs ou à donner ses tickets de rationnement (alors qu’on crève de faim ou presque) aux manœuvres étrangers parqués dans un camp, c’est pas si mal que ça ! Le monde se porterait plutôt mieux si les fantasmes de pouvoir étaient tous de cet ordre…

    Une schizophrénie délirante qui pousse à secourir des pauvres gens emmenés à l’abattoir, à refuser de sauver sa vie pour ne pas les abandonner et à être finalement déportée à Auschwitz avec eux … ne peut (me semble-t-il) qu’inspirer respect, admiration et reconnaissance. Le monde se porterait plutôt mieux s’il y avait plus de schizophrènes de cette étoffe…

  4. Bonsoir.

    Je découvre ce sujet maintenant.

    Mais je trouve bien compliquées ces interprétations de manifestations avec l’au-delà et ce que certaines personnes vivent dans une relation personnelle avec Dieu.

    La schizophrénie reste une maladie nécessitant des soins particuliers et n’a pas nécessairement à voir avec tout cela.

    En tant que connaissant ce milieu pro, je ne ferais pas d’amalgame.

    Pas davantage avec les délires mystiques.

    Tout mélanger me paraît en revanche, dangereux.

    Il me semble que des analyses de situations, réalisées avec des compétences particulièrement affûtées et avec discernement, permettraient de ne pas laisser faire et dire dans la confusion.

    Certains pasteurs sont très bien formés dans ces domaines ; dans le champ du médical, des professionnels sont aussi très bien avisés et ne confondent pas tout.

    Il y a un grand besoin de telles personnes.

    Il est très vite possible de traiter les problèmes d’ordre psychique, ou les maladies mentales, dangereusement, dès lors qu’elles semblent « ressembler » ou se réfèrent, à du spirituel.

    Personnellement, je suis très vigilante, pour tous : côté patients et côté soins – médicaux et/ou accompagnement spirituel. Avec le respect dû à chacun.

    On ne doit et ne peut pas faire tout et n’importe quoi !!! …….

    La sagesse, n’est pas superflue. Particulièrement dans ces domaines.

Répondre à Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.