Accueil / Journal (rche 220)

Journal

Dieu en procès

Raphaël Picon, rédacteur en chef d’Évangile et liberté, et professeur de théologie pratique à l’Institut protestant de théologie, a publié en avril 2009 Dieu en procès, un ouvrage dans lequel il expose pourquoi la critique de la religion est essentielle pour la liberté. La quête de sens de nos contemporains ne peut aboutir qu’après une réflexion critique sur Dieu et la religion. Olivier Guivarch présente ce livre facile à lire, important pour la théologie libérale, et qui devrait intéresser tous nos lecteurs !…

Lire la suite...

Merci pour vos dons

À la suite de notre appel aux dons du mois de mars, la Fondation du protestantisme a reçu pour Évangile et liberté 36 500 €. C’est une réussite magnifique ! Comment vous remercier de ces efforts consentis ? C’est aussi ...

Lire la suite...

Une idée vraie

  Une idée vraie ne plaît pas forcément à tous ! Elle n’en reste pas moins vraie. Les protestants le savent par leur histoire de dissidents : l’adhésion massive n’est pas un indice de vérité. Les lecteurs des évangiles le ...

Lire la suite...

Calvinothérapie

L’année Calvin, 500 e anniversaire de sa naissance, est l’occasion d’une profusion de manifestations et publications concernant le Réformateur. Vincent Schmid, pasteur à la cathédrale St-Pierre, à Genève, commente et critique cette boulimie.

Lire la suite...

Péché

   Parler à nos contemporains de la présence permanente et paternelle de Dieu est fréquemment pour eux source d’anxiété tant ils le considèrent comme culpabilisant : un Dieu focalisé sur notre finitude et nos manquements, horrifié par nos divorces, toujours opposé ...

Lire la suite...

Alexandre Vinet

L’homme de lettres et théologien suisse Alexandre Vinet est encore trop peu connu. Ses idées ont pourtant été importantes pour le christianisme en général, et pour le protestantisme libéral en particulier. Bernard Reymond nous rappelle sa vie et sa pensée.

Lire la suite...

Mine de rien

La peur du jugement est a priori la leçon que nous transmet la parabole des mines (unités monétaires de l’époque de Jésus), aussi connue chez Matthieu sous le nom de parabole des talents. Elle met en scène un maître impitoyable et dix serviteurs qui se voient confier, à part égale, une partie de la fortune du maître.

Lire la suite...