Accueil / Journal (rche 184)

Journal

Sur l’authenticité des épîtres pastorales

Le titre (épîtres “pastorales”) des trois lettres à Timothée et à Tite renvoie au pasteur, berger du troupeau ; elles contiennent en effet des instructions à des responsables de communauté. Leur attribution à l’apôtre Paul est attestée par leur texte comme par la tradition. Tout semble simple, et pourtant...

Lire la suite...

Les sociniens

Lelio et Fausto Socin au XVIe siècle, trop souvent méconnus, ne sont-ils pas à mettre au nombre des Réformateurs ? Leur théologie antitrinitaire explique partiellement leur mise à l’écart par une certaine tradition protestante.

Lire la suite...

En prison… et après ?

De nouvelles lois concernant les peines de prison ont été proposées récemment. Gérard Cabane, membre du C.A. de l’ARAPEJ (Association Réflexion Action Prison Et Justice, qui propose un site internet : www.arapej.fr) réagit à cette politique pénale fondée sur une répression renforcée, et dénonce les dangers d’une démocratie d’opinion.

Lire la suite...

Réincarnation

Deux conceptions de la réincarnation coexistent. La première est orientale. La réincarnation y est considérée comme une malédiction car toute vie est marquée par la souffrance. Le but de l’être humain est donc de se libérer du cycle des morts ...

Lire la suite...

3. Éphrem le Syrien

Entre l’agneau et l’Agneau se tenaient les disciples : ils ont mangé l’agneau pascal et l’Agneau véritable. Les apôtres se tenaient au milieu entre la figure et la vérité : ils ont vu finir la figure et la vérité commencer. ...

Lire la suite...

Douter et chercher

Il existe des contes philosophiques (pensez à Voltaire et aussi à Camus), pourquoi n’y en aurait-il pas en théologie ? John Cobb, un des principaux théologiens du Process, auteur de nombreux ouvrages savants, a écrit en 1990 un récit « christologique » intitulé Doubting Thomas (traduit en français chez Van Dieren sous le titre Thomas pris de doute, 1999).

Lire la suite...

Un chemin de lumière

Un homme un jour il y a longtemps a ouvert un chemin de vie. Le souffle de sa voix balayait la poussière, tout ce qui ferme et fige, écrase et rétrécit, le poids des fautes et des rancœurs, des possessions, ...

Lire la suite...