Accueil / Journal / Abonnement / Préserver malgré la pandémie

Préserver malgré la pandémie

Le Centre d’Action Sociale Protestant (CASP) vient en aide de bien des manières aux personnes qui en ont besoin. Alain Mahaud a rencontré Antoine Durrleman, son président, pour connaître l’impact de la pandémie
de Covid-19 sur les activités de l’association.

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Antoine Durrleman

préside depuis 2009 le Centre d’action sociale protestant. Il était jusqu’à récemment président de la chambre sociale de la Cour des comptes, après avoir notamment dirigé l’ENA et l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.