Accueil / Éditorial / La mort, c’est la vie.

La mort, c’est la vie.

 

D’abord parce que la mort est l’une des étapes de la vie. C’est d’ailleurs à partir du moment où la mort a été intégrée comme un élément incontournable de notre histoire personnelle que nous pouvons nous mettre à vivre pleinement, en mesurant précisément la valeur de chaque instant, mais aussi des relations humaines, des personnes. Le temps du deuil a ceci de positif qu’il nous remet devant les yeux ce qui est essentiel et ce qui n’est que secondaire. C’est la raison pour laquelle fréquenter les cimetières, ne serait-ce qu’au mois de novembre, peut avoir son utilité pour reprendre pied dans la vie : nous y retrouvons l’impératif qu’il y a à ne pas remettre au lendemain ce qui peut être vécu aujourd’hui.

La mort c’est la vie, car ce que nous disons de la mort et des morts en dit long sur ce que nous pensons de la vie comme cela en dit long sur nos superstitions. Tout d’abord, interrogeons-nous sur la manière d’enterrer nos morts lorsque nous ne dispersons pas leurs cendres. Pensons aux carrés confessionnels : comment espérer vivre les uns avec les autres quand nous séparons soigneusement les morts ? Ensuite, observons ces personnes qui claironnent leur athéisme et leur refus de l’obscurantisme religieux et qui vont embrasser un cercueil, parler au mort pour un dernier hommage et finir par dire que le défunt « est maintenant au ciel et nous regarde de là-haut ».

S’il s’agit de laisser les morts enterrer les morts pour ne pas s’enterrer dans une vie dénuée d’espérance, ne détournons pas notre attention de ce que la mort et les morts révèlent de notre humanité. Il se pourrait qu’une promenade dans un cimetière nous offre de belles leçons de vie : apprendre notre finitude, et déplacer notre espérance, de l’au-delà vers un quotidien où il serait enfin possible de vivre ensemble

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.