Accueil / Culture / Donner du sens

Donner du sens

 

Hugues Lehnebach, pasteur retraité de l’Église réformée de France, nous montre bien dans son livre les bouleversements intervenus dans notre société depuis plus d’un siècle. La modernité a complètement modifié notre façon de vivre, de penser et de croire. Les églises se vident car leur langage est devenu incompréhensible. Leur discours n’a plus aucune prise sur nos contemporains. Pourtant le fait religieux demeure, mais il cherche à s’exprimer en dehors des institutions et des doctrines établies. Il se sent à l’aise dans ce que l’auteur appelle le « religieux flottant », une sorte de religion à la carte, où chacun organise son système de croyance en puisant à droite et à gauche, la visée finale étant l’épanouissement personnel, le bonheur ici-bas. Dans une deuxième partie, l’auteur explique les grands principes du protestantisme : la référence à l’Écriture seule, la liberté de conscience, la justification par la foi. Il explique que ce protestantisme ne survivra que s’il sait actualiser l’interprétation des Écritures et démythologiser les récits bibliques, qui ont été conçus dans une autre culture que la nôtre. Démythologiser, c’est dégager les vérités éternelles portées par les mythes. Les libéraux le font depuis plus d’un siècle. L’auteur s’appuie beaucoup sur Paul Ricœur pour construire un nouveau monde. Distinguant classiquement entre une morale de conviction et une morale de responsabilité, Ricœur attache beaucoup d’importance à l’espérance. Espérance que le sens l’emportera sur le non-sens.

Revenant à la Bible, l’auteur nous montre quelques exemples de démythologisation, basés sur la critique historique des textes.

Ce livre ne surprendra pas les lecteurs instruits de tout cela. Mais il intéressera la grande masse de tous les autres qui n’ont jamais entendu parler de démythologisation parce que leur Église ne leur en parle pas.

Hugues Lehnebach, Le sens d’une vie, Linières-Bouton, La Barre Franche, 2018, 142 pages.

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Henri Persoz

Avatar
est un ingénieur à la retraite. À la fin de sa carrière il a refait des études complètes de théologie, ce qui lui permet de défendre, encore mieux qu’avant, une compréhension très libérale du christianisme.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.