Accueil / Journal / Abonnement / À quelles conditions la guerre est-elle au service de de la paix ?

À quelles conditions la guerre est-elle au service de de la paix ?

  Qui desiderat pacem, praeparet bellum. Végèce (IVe siècle) Il est plus facile de faire la guerre que la paix. (Georges Clemenceau, 1919) Cent ans après la fin de la Grande Guerre Il y a cent ans, les canons se taisaient en Europe – définitivement, croyait-on. À l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, Évangile…

Ce contenu est uniquement disponible pour les abonnés

Connectez-vous Acheter le numéro

À propos Jean-François Collot d’Escury

est St Cyrien, officier de l’Arme blindée- Cavalerie et de la Légion étrangère, il a servi dans des postes de commandement et de responsabilité en France et à l’étranger et a participé à des opérations extérieures. Il a été membre de la commission de l’aumônerie protestante aux armées et il est actuellement président de la paroisse EPUdF du Creusot et disséminés.