Accueil / Journal / Facebookini

Facebookini

 

Stéphane LavignotteCet été, les quatre personnes qui, sur ma page Facebook, se déchaînèrent le plus contre les femmes en burkini furent un catholique engagé dans l’accueil des personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, bi et Trans), deux pasteurs libéraux et un homme devenu femme. Leurs arguments (en gros) : ce ne sont pas des femmes isolées qui font ce qu’elles veulent de leur corps (y compris des trucs bizarres) mais des « collabotes » des terroristes, des agentes d’une offensive islamo-fasciste organisée… Je n’en suis pas revenu. Naïf, je pensais qu’une personne sensible au rejet des minorités sexuelles devait l’être à l’islamophobie. Quelqu’un défendant une position théologiquement libérale – de plus minoritaire – soutiendrait la liberté de toutes les minorités religieuses, etc. Bref, accueillir l’étranger car on l’a été soi-même en pays d’Égypte… Mais alors, pourquoi non ?

Première hypothèse : la concurrence. Si un autre groupe discriminé se fait entendre, m’écoutera-t-on encore ? Deuxième hypothèse : la socialisation. J’ai une expérience de l’homophobie mais j’ai grandi dans une famille raciste, je peux l’être. Je suis victime du racisme mais un homme, donc bénéficiaire du sexisme, donc pas spontanément féministe. Troisième hypothèse : la peur. L’homo peut me paraître menacer ce que je conçois comme la famille traditionnelle noire ou arabe ; le musulman menacer ma liberté de femme ou d’homo durement acquise. Le tout est renforcé par un manque de confiance en soi et des divisions que le groupe dominant (les hommes hétéros blancs chrétiens de plus de 50 ans, moi à quatre ans près) sait bien entretenir…

Comment en sort-on ? La grâce : faire réaliser que ce qui maintient prisonnier ne tient que parce qu’on lui donne de l’importance ? L’amour fraternel : quand un homo rencontre un noir qui rencontre une femme et qu’ils se racontent ce qu’ils vivent et ressentent, ils réalisent alors le similaire ? Préparer les chemins du Royaume : faire tomber toutes les dominations et les discriminations ? Mais tout ça, ça ne se passe pas sur Facebook…

 

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Stéphane Lavignotte

Avatar
est pasteur de la Mission populaire évangélique à Gennevilliers (92), président du Mouvement du christianisme social et militant écologiste. Dernier ouvrage paru : Les religions sont-elles réactionnaires ? (Textuel, 2015).

2 commentaires

  1. Avatar

    Dans cet article on peut se demander qui est le prisonnier.
    L’indépendance intellectuelle, spirituelle, et politique est difficile à trouver, surtout pour ceux qui se sont enfermés dans une idéologie totalitaire et sectaire. Ils tombent souvent de haut!!! Seul le doute peut les délivrer. Nos textes bibliques en sont remplis d’exemples.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.