Accueil / Culture / Une vérité théologique pour ce monde pluriel

Une vérité théologique pour ce monde pluriel

290-09-1La théologie chrétienne est confrontée aujourd’hui à un double défi : la société sécularisée et la diversité religieuse. Les Églises, marginalisées, ne constituent plus la principale référence spirituelle de la société occidentale. Gérard Siegwalt, professeur honoraire de théologie dogmatique à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg, prend acte de cette mutation culturelle. Il fait du dialogue interreligieux le thème de ce premier volume, récemment paru, d’une série de cinq ouvrages rassemblant divers articles et conférences composés au cours de sa carrière. L’enjeu de ce dialogue est « la paix sociale et la vérité de la théologie elle-même ». Son approche de la question de Dieu est aussi éloignée du relativisme que du fondamentalisme.

Le style de l’auteur est direct, sans emphase académique exagérée. La table des matières, explicite et complète, permet d’utiliser le livre comme un manuel. Le christianisme y est confronté successivement à la laïcité, aux religions en général puis aux monothéismes abrahamiques. En fin d’ouvrage, quelques textes reflètent la réalité du dialogue islamochrétien actuel en France. La série de cinq ouvrages à laquelle appartient celui-ci complète la Dogmatique pour la catholicité évangélique parue entre 1986 et 2007.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Gilles Bourquin

Avatar
étudie la théologie protestante à Neuchâtel puis exerce le ministère pastoral en Suisse dans les cantons de Neuchâtel, Jura et Berne actuellement. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat sur la théologie de la spiritualité, publiée chez Labor et Fidès, et a exercé durant 6 ans des fonctions de journaliste et corédacteur en chef aux journaux d’église La Vie Protestante NeBeJu puis Réformés romand.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.