Accueil / Journal / Pierre Viret et la diffusion de la Réforme

Pierre Viret et la diffusion de la Réforme

Karine Crousaz, Daniela Solfaroli Camillocci (dir.), Pierre Viret et la diffusion de la Réforme, Lausanne, Antipodes, 2014, 421 pages.

Karine Crousaz, Daniela Solfaroli
Camillocci (dir.), Pierre Viret et la
diffusion de la Réforme, Lausanne,
Antipodes, 2014, 421 pages.

Depuis le XIXe siècle, on a trop souvent présenté le réformateur Pierre Viret comme un épigone de Calvin, son nom ne figurant même pas sur le Mur des Réformateurs à Genève. Le 500e anniversaire de sa naissance, en 2011, a permis de réviser fondamentalement ce jugement dépréciateur. Les actes d’un colloque tenu à cette occasion le montrent à l’envi. O. Millet met par exemple en évidence l’originalité de son homilétique par rapport à celle de Calvin ; L. P. Wandel la parenté de sa conception de la cène avec celle de Zwingli ; K. Crousaz son interprétation originale de l’islam ; M.W. Bruening l’ampleur de son influence sur la Réforme d’expression française ; D. Solfaroli Camillocci les débats de Viret avec les jésuites de Lyon ; Ph. Chareyre l’importance et la nature de sa contribution à la Réforme en Béarn… Une partie des exposés est en anglais, mais chaque fois avec un très bon résumé en français. Ce volume accessible à un large lectorat est une contribution de poids à un aspect trop méconnu de la Réforme francophone.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Bernard Reymond

Avatar
né à Lausanne, a été pasteur à Paris (Oratoire), puis dans le canton de Vaud. Professeur honoraire (émérite) depuis 1998, il est particulièrement intéressé par la relation entre les arts et la religion.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.