Accueil / Changements / Changements à la direction d’Évangile et liberté

Changements à la direction d’Évangile et liberté

TrioIl y a dix ans, Laurent Gagnebin et Raphaël Picon prenaient la direction d’Évangile et liberté. S’entourant d’un comité de rédaction, le directeur de la rédaction et le rédacteur en chef allaient donner une nouvelle impulsion à notre mensuel : tout d’abord une nouvelle maquette composée par Patrick van Dieren, le passage à la quadrichromie, quatre pages supplémentaires tout en ramenant à dix le nombre de numéros chaque année, des rubriques régulières, la mise en place d’un site Internet, la location d’un local et l’embauche d’un secrétaire, l’union avec Le Protestant qui était l’alter ego Suisse. L’effort de Laurent et Raphaël ne s’est pas porté que sur la forme du journal. De nombreuses signatures ont été sollicitées, bien au delà du protestantisme libéral, bien au-delà du christianisme, d’ailleurs. Si le nombre d’abonnés à Évangile et liberté n’a cessé de progresser (passant de 1400 à près de 2500 aujourd’hui), c’est parce qu’ils ont développé une ligne éditoriale remarquable qui traduit à la fois leur humanité, leur goût prononcé pour la culture sous toutes ses formes, leur intelligence vive et leur passion pour la vie, leur art de la théologie. C’est cette ligne éditoriale qu’ils ont imprimée à notre mensuel qui lui a donné une notoriété qui ne cesse de croître. À l’occasion de la commémoration en 2013 des cent ans du titre, de nombreux témoignages ont exprimé une reconnaissance qui dépasse toutes les frontières et qui doit beaucoup au dévouement inconditionnel de l’un et l’autre. Ils ont poursuivi l’oeuvre de leurs prédécesseurs en installant, comme référence, cet organe du protestantisme libéral dans le paysage médiatique protestant.

Ils avaient annoncé leur départ et le temps vient du changement de direction. À partir de cet été Laurent Gagnebin quittera le comité de rédaction, tout en restant au C.A. de notre association. Il continuera à contribuer à la vie de la revue par des articles. Raphaël Picon, pour sa part, ne sera plus rédacteur en chef, mais restera au comité de rédaction. C’est à Sylvie Queval et Guylène Dubois que le Conseil d’Administration a décidé de confier la direction. Vous connaissez Sylvie Queval à travers les articles qu’elle signe régulièrement et ses interventions aux journées libérales. Professeur de philosophie à la retraite, passionnée par la théologie qu’elle a aussi étudiée, engagée dans la vie de son Église, elle a un sens de la responsabilité, une générosité, une ouverture d’esprit, un sens pédagogique qui constituent une part des qualités qu’elle pourra mettre au service de notre mouvement. Quant à Guylène Dubois que l’on croise dans les événements protestants où elle tient les stands de la librairie protestante Un Temps Pour Tout, le fait qu’elle a été bibliothécaire de la Faculté de théologie protestante de Paris, sa connaissance de l’univers protestant et des théologiens contemporains, sa familiarité avec le monde de l’édition, son désir de promouvoir ce qui contribue à un christianisme aux prises avec la vie, en font une collaboratrice précieuse.

Nous sommes déjà dans le temps de la transition où Sylvie Queval et Guylène Dubois apprennent le métier et commencent à collaborer avec Marie-Noële et Jean- Luc Duchêne, qui continuent à assurer le secrétariat de rédaction. Cette transition permet un changement de direction en douceur sans infliger de changement de cap : cette ligne éditoriale dont je parlais continuera à nous animer. Le nouveau comité de rédaction continuera à offrir aux lecteurs les moyens de penser la foi, d’explorer la vie, d’interpréter les signes des temps et de mettre en évidence ce que notre présent recèle de grâce. Pour l’heure, vous retrouverez les rubriques auxquelles vous êtes habitués, mais vos suggestions sont les bienvenues pour l’avenir.

J’exprime en votre nom notre profonde reconnaissance à Laurent Gagnebin et Raphaël Picon pour le travail admirable qu’ils ont accompli, ainsi qu’à Sylvie Queval et Guylène Dubois qui relèvent ce formidable défi de leur succéder. D’autres beaux numéros d’Évangile et liberté se préparent d’ores et déjà.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos James Woody

Avatar
Pasteur de l'Église protestante unie de France à Montpellier et président d'Évangile et liberté, l'Association protestante libérale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.