Accueil / Journal / Y’a d’la joie !

Y’a d’la joie !

   Ah, la douceur exquise de ce matin de printemps dans les rues de mon quartier ! Les feuilles encore neuves, les merles sifflent, les ramiers roucoulent. Déjà, on s’affaire, les commerces offrent leurs étals, fruits, légumes, et même si je ne suis pas très carnivore, la rôtissoire avec ses chapelets de poulets a bonne allure ! Le monsieur du kiosque à journaux dit bonjour, l’air est léger, et je me dis que la presque perfection de ce moment est à la limite de la caricature : « Ya d’la joie, bonjour, bonjour les hirondelles… » Tout à coup comme un caillou dans la sandale, le souvenir des infos du matin : pollution, guerres, misères en tous genres, Darfour (ou plutôt son absence criante !!). Culpabilité : j’ai presque honte de humer le parfum de paix et de bonheur d’une rue heureuse. Heureuse ? Peut-être un vernis ? Le doute s’installe : le rôtisseur a-t-il voté comme moi ? Peut-être que derrière son sourire commercial, ce kiosquier est un affreux partisan de X ??? Et puis qu’en est-il du peuple « étranger et voyageur », du Fils de l’Homme qui ne savait pas où reposer sa tête ? Puis-je rester assise dans cette paix, au lieu de cheminer en solidarité avec une création qui souffre dans les douleurs de l’accouchement (ça c’est Paul qui le dit) ? Halte, je me trompe de rubrique ! Ce n’est pas un « Questionner », ni un « Méditer », c’est… : qu’il est bon d’habiter parfois en paix sous la vigne et le figuier. Qu’il est bon de savoir accueillir le repos, la halte, quelque chose du Royaume… Qu’il est bon que malgré tout il existe la paix et l’abondance. C’est sûr, ce matin aura (a déjà) vécu. Le temps de se réveiller pour d’autres questions, d’autres méditations, simplement puiser la force dans un moment si pur qui pourrait s’appeler simplement : « Vivre ! ». Et je dis : merci, mon Dieu, et comme les canards du Jardin extraordinaire : « Thank you very much, M. Trenet ! »

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Christine Durand-Leis

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.