Accueil / Journal / Patrick Cabanel : Histoire des protestants en France. XVIe-XXIe siècle

Patrick Cabanel : Histoire des protestants en France. XVIe-XXIe siècle

Voici un « livre-événement » qui deviendra vite indispensable aux protestants qui s’intéressent à leur histoire.

  Près de 1500 pages de lecture et de notes, l’Histoire des protestants en France par son ampleur et sa qualité reste l’ouvrage que tous attendaient depuis l’Histoire générale du protestantisme de G. Léonard en 1961 et l’Aventure de la Réforme de P. Chaunu en 1986. Patrick Cabanel a fait un travail en profondeur centré sur le protestantisme français. Il revient sur des idées reçues chères aux protestants descendants de huguenots. Il évite « l’histoire héroïque » des protestant vus comme une minorité victorieuse de forces et de régimes politiques hostiles ! En fait, l’auteur nous dit clairement qu’après un départ prometteur qui voit 10 % de la population française protestante au milieu du XVIe siècle, on arrive à 2 % au XIXe siècle. C’est un échec. Il en est de même pour la guerre des Camisards – peut-être glorieuse –, mais combat désespéré. Patrick Cabanel n’enjolive pas l’histoire.

  Pour chaque question étudiée, l’auteur présente différents points de vue et cite de nombreuses études et thèses. Le débat est toujours ouvert et les notes sont nombreuses. Le style est clair, l’ouvrage facile à lire. On rencontre au fil des pages tous les grands noms du protestantisme, à commencer par Calvin, Rabaut St Étienne, Guizot et beaucoup d’autres qui nous sont familiers, mais Jean de Lévy, les Basnage et même Pierre Bayle retrouvent une place qu’ils n’ont pas toujours occupée.

  Outre l’intérêt de la méthode et la qualité du travail, qui évite toujours l’anecdotique, on retiendra tout particulièrement l’analyse des périodes de l’Édit de Nantes à sa révocation en 1685, le Refuge et son importance pour l’Europe et le protestantisme avec la République des Lettres qui marque le début du « siècle des Lumières » et l’importance de l’esprit français dans une Europe en construction. Ironie de ce Refuge : vraie défaite pour les huguenots avec un exode qui a une importance bien moindre que ce que l’on croit pour la France, mais si intéressante pour la circulation des idées nouvelles, en particulier la tolérance. Retenons aussi le Réveil : vraie énigme, qui voit 2 % de la population renaître de ses cendres et participer à la vie économique et politique avec une réussite qui dépasse nettement ce que laisse augurer un si petit pourcentage. Non seulement la France a appris à vivre avec une minorité mais elle s’est faite avec cette minorité. Mais qu’est devenue cette minorité ?

  La thèse centrale du livre est de montrer que la Réforme française a donné naissance au peuple des huguenots, mais que cette histoire débouche non pas sur un « huguenotisme » (si l’on peut dire), mais sur un protestantisme qui apparaît dès le début du XXe siècle comme diversifié, renouvelé par le monde évangélique et par les Églises ethniques. Un protestantisme à l’image du mondialisme. Les familles descendant des huguenots sont absorbées dans ce protestantisme moderne toujours actif et toujours discret bien que de plus en plus visible. Il n’est pourtant pas sûr que l’esprit huguenot ait disparu si on en croit le monde évangélique qui souvent l’adopte. Peut-on vivre sans racines réelles ou fictives ?

  Les 4 à 5 % de la population française protestante aujourd’hui doivent étonner les Brousson ou autres Cuvier. Le protestantisme sera ce qu’il fera : de nouvelles CIMADE, de nouvelles participations à la construction de la République et de l’Europe, de nouvelles manières d’annoncer l’Évangile et… une Église protestante unie ! Le protestantisme français a une belle histoire, il doit avoir un bel avenir.

  Avant de conclure, émettons un regret : le manque d’iconographie ; mais pour combler cette lacune il eût fallu un 2e volume et un coût beaucoup plus élevé. Le prix, assez modique (39 euros) pour un livre de cette importance, permet à tous de se procurer cet ouvrage qui figurera certainement dans les bibliothèques de ceux qui s’intéressent à l’histoire et au protestantisme. Un grand merci à Patrick Cabanel !

    Patrick Cabanel, Histoire des protestants en France, XVIe- XXIe siècle, Fayard, 2012.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Vincens Hubac

est pasteur de l’Église protestante unie de France au Foyer de l’âme, à Paris. Il est engagé dans la diaconie et intéressé par le transhumanisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.