Accueil / Journal / Nous avons mille et une raisons d’espérer.

Nous avons mille et une raisons d’espérer.

  Et de faire ce pari d’espérance auquel nous invite la Fédération protestante de France. Nous avons mille et une raisons de croire que le meilleur est encore à venir ; que de l’humanité, de Dieu, de la vie, tant de choses restent à découvrir et à aimer. Nous avons mille et une raisons de retrouver Jésus aux noces de Cana et de partager avec lui l’esprit de la fête, et de se réjouir que le meilleur vin soit laissé pour plus tard !

  Jamais la recherche scientifique n’a été aussi prometteuse. Il n’y a jamais eu autant de monde dans les musées, de livres publiés, de films produits, de pièces de théâtre et de concerts donnés en France. Il n’y a jamais eu autant de jeunes prêts à s’engager pour des causes humanitaires, d’associations 1901, d’argent distribué pour des actions caritatives. Il n’y a jamais eu autant de personnes prêtes à s’engager en politique, jamais eu autant de lois et de décrets protégeant les lieux sociaux, jamais eu autant de recherches en économie alternative. Nous n’avons jamais été aussi conscients des grandes menaces qui pèsent sur le plan écologique, jamais aussi alertés devant les risques du totalitarisme. Jamais le dialogue entre les religions n’a été autant valorisé.

  À cause de tout cela nous ne céderons pas aux mièvreries culpabilisantes dont certaines Églises usent encore pour condamner le monde au profit d’une espérance chimérique, d’un royaume qui ne donne plus envie.

  L’espérance à laquelle les évangiles nous appellent est tout autre. Elle est fondée sur le Christ, c’est-à-dire sur le oui sans réserve que Dieu adresse à l’humanité. Dieu a tant aimé le monde, nous dit l’Évangile. C’est cet amour sans condition qui nous permet à notre tour d’aimer le monde et de le croire, en Dieu, capable de merveilles.

  Il y a des drames terribles, des existences brisées, en lambeaux, des injustices et des violences effroyables. Mais face à cela, il y aura toujours un prophète, un sage, un poète. Il y aura toujours le Christ pour nous dire que la vie ne se réduit pas à ses échecs. Il y aura toujours un « cependant » pour nous raccrocher à la vie, nous donner envie d’y croire malgré tout, envie de scruter une nouveauté encore possible, de faire le pari de l’espérance

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Raphaël Picon

Avatar
Raphaël Picon (né en 1968) est un théologien français.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.