Accueil / Culture / Le Notre Père, abrégé de tout l’Évangile

Le Notre Père, abrégé de tout l’Évangile

  À travers cette relecture du Notre Père, Louis Pernot nous fait réfléchir sur la prière. Il nous montre que Dieu ne peut pas être celui qui comptabilise les demandes d’intervention et attend qu’elles soient suffisamment nombreuses et insistantes pour se décider à voler au secours d’un tel ou d’un tel. La prière serait plutôt une manière de partager un souci avec Dieu ou, au-delà des soucis, une manière aussi de lui confier tout ce que nous aimerions faire, parfois à sa demande à lui, sans toujours y parvenir. Une manière de prendre conscience que Dieu a aussi besoin de nous, pour oeuvrer avec lui au salut du monde.

  L’auteur étudie attentivement chaque phrase du Notre Père et attire notre attention sur des mots qui paraissent insignifiants, mais sont tout le contraire. Il passe en revue les différentes interprétations que l’on peut donner à chacune de ces phrases, tout en insistant sur leur aspect spirituel, car Dieu est Esprit. Et effectivement, c’est tout le message évangélique qui se trouve ici rassemblé, sans que l’on s’en soit bien rendu compte jusqu’à présent.

  À lire absolument si l’on ne veut pas continuer à ânonner le Notre Père chaque dimanche sans avoir compris toute la profondeur de ses significations.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Henri Persoz

est un ingénieur à la retraite. À la fin de sa carrière il a refait des études complètes de théologie, ce qui lui permet de défendre, encore mieux qu’avant, une compréhension très libérale du christianisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.