Accueil / Culture / La Paix d’Alès

La Paix d’Alès

Jean Hubac, agrégé d’histoire et doctorant en histoire moderne sur les idées politiques des protestants français au XVIIe siècle, revient sur un épisode important de l’histoire de la France et du protestantisme : la reddition, le 17 juin 1629, de la ville d’Alès, à l’autorité de Louis XIII, et la signature le 27 juin de la même année de l’édit de grâce d’Alès. Celui-ci confirme les libertés de conscience et de culte reconnues par l’Édit de Nantes, mais supprime les privilèges accordés aux politiques et militaires huguenots. L’événement marque pour l’auteur une rupture dans l’histoire du protestantisme français. Cette paix d’Alès, qui signe la fin du parti huguenot (d’un « État dans l’État »), consolide l’autorité royale et contribue ainsi à l’émergence de l’État absolu et centralisé. Cette paix anticipe déjà sur la révocation de l’Édit de Nantes en 1685. On apprécie ce livre pédagogique, à l’écriture dynamique et précise, très bien illustré et documenté.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Raphaël Picon

Avatar
Raphaël Picon (né en 1968) est un théologien français.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.