Accueil / Journal / 11. « L’amour comme une nécessité »

11. « L’amour comme une nécessité »

« Que m’importe… », déclare une lectrice qui nous a adressé cette belle proclamation de foi.

Jésus. Que m’importe qu’il soit Dieu ou Fils de Dieu, de même substance que le Père, incréé ou créé par Lui ou prolongement de Lui… Que m’importe qu’il soit homme choisi et adopté par Dieu pour être son porte-parole, jusqu’à accepter le sacrifice suprême ; que m’importe qu’il soit né d’une vierge toujours vierge ou d’une femme du peuple image de nous-mêmes et à nouveau mère par la suite…

  Il a été et est toujours celui par lequel la loi d’amour donnée aux anciens Hébreux : « Tu aimeras ton Dieu…Tu aimeras ton prochain… », a prévalu progressivement pour toute l’humanité au dépens de toute autre idéologie.

  Qu’importe si cette loi est inappliquée, mal appliquée, ignorée, c’est quand même elle qui sous-tend les lois de toutes les nations. Qu’importe si on dit que ce n’est pas du Christ que provient la chrétienté, mais de Paul, car Paul doit tout au Christ.

  Que m’importe ces discussions sur Jésus, il est celui qui a mis l’amour comme une nécessité. Il l’a prouvé, et en le prouvant, plus de 2000 ans après lui, on continue à le suivre ou à le chercher.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Marie-Claude Nguyen Khac

Avatar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.