Accueil / Le Blog de la rédaction / Quand on est au Paradis, peut-on encore en sortir ?

Quand on est au Paradis, peut-on encore en sortir ?

Réponse de Gilles Castelnau

Évidemment si vous avez l’idée d’un lieu clos sous l’autorité d’un Dieu qui serait un personnage tout-puissant et omniscient comme un noble despote oriental, avec des vêtements liturgiques, une grand auréole et vous considérant comme un misérable pécheur (pardonné, certes, mais pécheur tout de même !) dans une sévérité absolue.

Si vous avez l’idée qu’on n’y fait rien que de chanter des cantiques en latin en compagnie de saints ennuyeux et au langage sirupeux.

Si vous avez l’idée que la seule distraction est de se pencher au balcon pour contempler l’enfer avec ses flammes, le diable et ses démons tourmentant jour et nuit les misérable damnés (peut-être de vos amis et de votre famille). Damnés parce qu’ils n’ont pas accepté de croire à des vérités douteuses à base de surnaturel, qui les ont toujours révulsés, enfermés, comme vous pour l’éternité.

Si vous avez l’idée que cette éternité est véritablement perpétuelle, sans aucun espoir de changement car le Dieu ci-dessus est dépourvu de tout sentiment humain, qu’il ne change jamais rien de ses décisions monstrueuses.

Si vous pensez que par conséquent vous assisterez à l’éclatement du soleil et de la terre dans 4 milliards d‘années et du reste du cosmos dans des milliers de milliards d’années et qu’alors un autre cosmos naîtra sans doute d’un autre big-bang et que tout cela est effectivement diablement long quand on pense que même la minute présente est longue à passer.

Alors, oui, je comprends que vous ayez l’idée de vous échapper d’un tel endroit détestable.

Mais le retour à la Source de la Vie, la fusion dans le Dynamisme créateur fondamental, la participation à la créativité cosmique dans la joie et l’enthousiasme du nouveau qui surgit toujours à nouveau,voilà qui est autre chose !

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

Avatar

2 commentaires

  1. Avatar

    Thérèse de Lisieux disait: je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre, et je confirme que la présence de Marthe Robin a été annoncée dans des assemblées de prière charismatiques; si les saints à qui on fait brûler des cierges intercèdent pour nous, nous intercèderons probablement pour les autres, au moins de nos familles. la jeunesse éternelle, je crois que je ne suis pas contre!

  2. Avatar

    Je croyais que le Christ était notre seul intercesseur…et que de toutes façons le Paradis, comme tout le reste était une invention humaine…

Répondre à @authenticrenouv Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.