Accueil / Le Blog de la rédaction / Pourquoi les croyants recherchent-ils désespérément de nouvelles définitions de dieu(x)?

Pourquoi les croyants recherchent-ils désespérément de nouvelles définitions de dieu(x)?

Ne serait-ce pas tout simplement parce que toutes les anciennes définitions de ces croquemitaines imaginaires se sont avérées absurdes ?

Réponse proposée par Gilles Castelnau

Il est tout à fait vrai qu’au fur et à mesure que la conception qu’on se fait de la vie et du monde évolue, on recherche en permanence de nouvelles définitions de Dieu. Vous avez raison que les anciennes définitions de Dieu paraissent aujourd’hui absurdes au même titre que les anciennes conceptions du monde nous paraissent absurdes.
Quand on vivait dans un monde féodal hiérarchisé, chacun exigeait avec prétention et orgueil la soumission des hommes situés en dessous de soi de même qu’on se soumettait avec obséquiosité à ceux qui étaient supérieur : cette situation qui nous paraît aujourd’hui absurde a évidemment entraîné des conceptions morales et théologiques à revoir désormais. On mettait Dieu au-dessus de la pyramide ; en dessous il y avait l’empereur et le pape, en dessous les ducs, comtes, évêques etc.
On pensait que Dieu était jaloux de son autorité, qu’il était fou de rage comme l’étaient le roi et les ducs lorsqu’ils sentaient les hommes leur échapper.
Un Dieu qui exigerait réparation et sacrifice expiatoire pour calmer sa colère insensée comme les seigneurs qui massacraient allègrement les paysans insoumis et exigeaient leur repentance.
La Révolution française est arrivée, la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis, les Droits de l’homme etc. On a bien changé de mentalité. On a évidemment changé notre définition de Dieu : on l’a conçu comme plus proche de nous, plus humain, plein d’empathie et moins menaçant. On ne pense plus à Dieu en 2012 comme on le comprenait au Moyen Age et même avant mai 68. Et c’est très bien.


Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

.Evangile-et-liberte@evangile-et-liberte.net'

3 commentaires

  1. Si « Dieu » change avec les époques et les hommes,n’est-ce pas qu’il est une création humaine? Il ne peut d’ailleurs en être autrement, il me semble. Certes, Dieu s’est, disent les Ecritures, révélé à l’humanité en Jésus…un homme.Oui mais cela nous est raconté… par d’autres hommes. Ne serait-il pas plus sage de la part des églises, de le reconnaître? Et si véritablement Dieu il y a, n’ayons pas la prétention d’en dire quoi que ce soit car nous n’en connaissons rien. Vous me direz, on revient au point de départ: on en dit quelque chose, parce que l’on croit (imagine ?) qu’il y a eu révélation…Des hommes l’ont dit…ou imaginé. Si l’on pense un tout petit peu, on ne peut vraiment croire; tout au plus, choisir de croire, vouloir croire car c’est plutôt bon pour notre vie sur cette terre.(Comme le dit en substance Julia Kristeva, on ne peut sans doute vivre sans croyances , le tout est de savoir que l’on croit, et de se demander ce que l’on croit et pourquoi on fait le choix de le croire.Il y a des croyances qui font vivre d’autres qui tuent.

  2. marc, le jeudi 9 fevrier 2013

    quand je le nomme je ne peux le trouver.

    quand je le touve je ne peux le nommer

  3. Ce n’est pas Dieu qui change , c’est l’homme quand on jette un œil sur l’histoire humaine on comprend vite qu’il y a eu beaucoup de changement en quelques années.

    Il m’est arrivé de rencontrer le président Vincent Auriol, peut de personne me croient même certains n’en n’ont jamais entendu parler et ignorent qu’il a été président de la quatrième république, alors que penser des événements qui ont eu lieu il y a plus de deux mille ans????

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.