Credo

 Je crois à Celui qui a créé l’Univers, appelé de beaucoup de façons différentes selon les lieux et les temps ; je crois qu’Il coïncide avec le Dieu des religions monothéistes, qu’Il est la source des dieux des conceptions polythéistes ; je crois qu’Il comprend l’Idéal de beaucoup de philosophies humanistes, même quand Il est refusé.

Je crois qu’il n’est pas possible de penser à quelque chose de bon dans la Création dont Il ne serait pas la Source première et qu’on ne pourrait pas ramener à Lui. Je crois que le mal dérive seulement de l’Homme quand le mal est choisi en connaissance de cause ou non, puisque l’Homme, en général, est doué de libre volonté totale et peut donc choisir de faire du bien ou du mal, l’un et l’autre presque sans limite.

Je crois à l’enseignement de Jésus-Christ, le plus ardu et exaltant proposé dans l’Histoire. Je crois que cet enseignement est valide et utile pour les hommes de chaque temps, et que, pour les hommes de chaque temps il est très difficile à mettre en pratique. Mais je crois que s’engager à pratiquer les enseignements de Jésus donne une vraie liberté et assure un progrès individuel et social.

Je reconnais être né et avoir grandi dans un temps, un lieu et un contexte marqués, d’une façon ou d’une autre, par la présence de Jésus et par son enseignement, bien que celui-ci ait pu être déformé. Je reconnais Jésus, non seulement Maître universel, mais aussi patrimoine culturel ancestral de la société où je vis. Je m’estime donc heureux d’avoir connu notre Maître dès mon plus jeune âge, même si c’est d’une façon que maintenant j’estime peu valide. De toute façon, j’admire la diversification du monde chrétien, signe de richesse et non pas de scandale.

Mais je crois que chaque culture, même la plus isolée et la moins sophistiquée, a quelque chose à dire sur le mystère de la Réalité ultime, dans les façons de penser et le langage élaboré au cours des génération. Nombre de ces cultures ont élaboré de grandioses mythes et d’imposants systèmes religieux et philosophiques, toujours enrichis grâce aux contacts avec les cultures voisines. Il est évident que l’Esprit de Dieu, la Ruah qui a créé le Monde, a soufflé abondamment dans tout ce monde, en s’harmonisant avec la pensée de chaque société et en obligeant chacune d’entre elles à reconnaître l’existence de la Réalité ultime. En conséquence, je désire mieux connaître les réalités religieuses de notre monde afin de pouvoir y tirer de l’inspiration, à la gloire de l’Eternel.

Je crois à l’Esprit de Dieu, créateur et innovateur dans sa liberté absolue. Je crois qu’Il souffle sur toutes les créatures en déposant en elles les germes du Bien et de la connaissance de Dieu, sans s’opposer à la personnalité et aux inclinations de chaque homme. L’on peut ressentir cela, d’une façon particulière, dans les moments individuels et communautaires de prière et de recueillement.

Je crois à la liberté, réalité créée par Dieu et que chacun est invité à reconnaître pour lui-même et surtout pour son prochain, que celui-ci soit homme ou animal, et ceci malgré les déformations que l’idée de liberté a pu subir. Je crois que Dieu nous appelle à promouvoir la liberté au niveau social et religieux. Pour cette raison je crois à une religion libérale, qui cherche à sortir des abus de maintes institutions religieuses, en promouvant la dignité de tout le monde.

Don

Pour faire un don, suivez ce lien

À propos Évangile et liberté

.Evangile-et-liberte@evangile-et-liberte.net'

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.