Accueil | Qui sommes nous | le Blog de la rédaction | Traduction S'abonner | Nous soutenir  
RSS A A A
 
 
En une, le n°278 | Avril 2014
  CAHIER | Carmen ou l’histoire d’une Rom devenue un mythe
 
 
 
 Cinéma
   Noé
   Diplomatie
   Habemus Papam
   Moonrise Kingdom
Voir la rubrique complète +
 
 Recension de livre
   Qohélet philosophe
   Chrétien quand même ?
   Vivre avec la mort
   Le mariage dans tous ses ébats
Voir la rubrique complète +
 
 Disques
   Bach, un itinéraire personnel
   Chants des Réformés de France
   La Passion selon Jean-Claude
   Hommage à l’harmonium
Voir la rubrique complète +
 
 Théâtre
   Kalashnikov
   Sortir de sa mère et La Chair des tristes culs de Pierre Notte
   Loin de Corpus Christi, de Christophe Pellet
    Belles-Sœurs de Michel Tremblay
Voir la rubrique complète +
Evangile et liberté
 

39 article(s) trouvé(s) dans : Cinéma

 <<   <    1  |  2  |   3   |  4  |  5    >   >> 

| Biutiful
Chronique de Pierre Nambot
Réalisé par Alejandro González Inárritu avec Javier Bardem, Maricel Álvarez, Eduard Fernàndez. Durée : 2h18min.
| Elle s’appelait Sarah
Chronique de Pierre Nambot
Film français de Gilles Paquet-Brenner. Avec Kristin Scott Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup, Frédéric Pierrot. Durée : 1 h 51. Ce film est une adaptation du roman éponyme de Tatiana de Rosnay.
| The social network
Chronique de Pierre Nambot
Réalisé par David Fincher avec Jesse Eisenberg, Justin Timberlake, Andrew Garfield,…2H.
| Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
Chronique de Pierre Nambot
De Woody Allen avec Naomi Watts, Lucy Punch, Antonio Banderas et Josh Brolin. Durée 1h38.
| Wall Street : l’argent ne dort jamais
Chronique de Pierre Nambot
Film américain d'Oliver Stone avec Michael Douglas, Josh Brolin, Shia LaBeouf, Carey Mulligan. Durée : 2 h 15.
| Un homme qui crie
Chronique de Pierre Nambot
C’est le Tchad d’aujourd’hui, pays en proie à la guerre civile avec des rebelles armés qui menacent le pouvoir.
| Hors-la-loi
Chronique de Pierre Nambot
Une famille est expropriée par les gendarmes français de leurs terres agricoles algériennes en 1920 car elle ne peut pas fournir d’acte de propriété. Elle se réfugie à Sétif et le 8 mai 1945, c’est le terrible massacre des Algériens qui manifestent pour leur indépendance.

 <<   <    1  |  2  |   3   |  4  |  5    >   >> 

   
 
Contactez-nous | Les liens   © 2014 Évangile et Liberté