Accueil | Qui sommes nous | le Blog de la rédaction | Traduction S'abonner | Nous soutenir  
RSS A A A
 
 
En une, le n°278 | Avril 2014
  CAHIER | Carmen ou l’histoire d’une Rom devenue un mythe
 
 
 
 Cinéma
   Noé
   Diplomatie
   Habemus Papam
   Moonrise Kingdom
Voir la rubrique complète +
 
 Recension de livre
   Qohélet philosophe
   Chrétien quand même ?
   Vivre avec la mort
   Le mariage dans tous ses ébats
Voir la rubrique complète +
 
 Disques
   Bach, un itinéraire personnel
   Chants des Réformés de France
   La Passion selon Jean-Claude
   Hommage à l’harmonium
Voir la rubrique complète +
 
 Théâtre
   Kalashnikov
   Sortir de sa mère et La Chair des tristes culs de Pierre Notte
   Loin de Corpus Christi, de Christophe Pellet
    Belles-Sœurs de Michel Tremblay
Voir la rubrique complète +
 
 Les carnets culturels  Cinéma 

Intouchables

 

Réalisé par Eric Toledano, Olivier Nakache. Avec François Cluzet, Omar Sy... Durée 1H52

 

  Les réalisateurs, Olivier Nakache et Eric Toledano, sont deux amis d’enfance qui ont toujours travaillé ensemble. Intouchables est leur 4ème long métrage.

Suite au battage médiatique que ce film a connu, vous savez sans doute qu’il est inspiré d’une histoire vraie, la rencontre entre un homme riche mais handicapé, Philippe Pozzo di Borgo interprété par François Cluzet, et un autre homme venu d'une banlieue difficile Abdel Sellou joué par Omar Sy. Les deux réalisateurs, ont suivi la recommandation de Philippe qui leurs a dit : « Si vous faites ce film, il faut que ce soit drôle. Car cette histoire doit passer par le prisme de l'humour».
Intouchables est donc un film drôle, émaillé de surprises hilarantes mais ce n'est pas seulement une comédie, il apporte bien autre chose. Rapidement le film se joue avec finesse du pathos pour mieux l’esquiver et rire de la souffrance, des barrières sociales et même de la mort. Cet humour exorcise le chagrin et souligne le courage des intervenants.

  Intouchables est non seulement l'histoire de la rencontre entre deux hommes mais aussi la rencontre entre deux acteurs : François Cluzet et Omar Sy. Ils sont très complémentaires comme les deux personnages qu'ils incarnent au point qu’ils ne semblent en faire qu'un. Une pareille alchimie entre deux comédiens que tout oppose est, quelque chose de rare.

 
C’est un film d’une grande finesse d’esprit qui est une belle leçon d'humanité et de tolérance. On comprend pourquoi il est largement en tête du box-office.

 

 

Pierre Nambot

 

  La fiche auteur de Pierre Nambot

 Votre compte abonné :
Login :
Mot de passe :
ou créez votre compte
Evangile et liberté
 
Contactez-nous | Les liens   © 2014 Évangile et Liberté